Candaulisme vs fécondation ?

Discutons de la psychologie du candauliste sur le long terme, conserver l’harmonie du couple, quels changements cela peut provoquer ...

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar bons candaux » Lun 21 Nov 2016 11:22

sujet difficile! je sais que la mienne a flippé un maximum, alors qu'elle avait 25 elle a baisé avec un collègue sans protection, ni moyen de contraception, et comme elle a eu du retard elle croyait être enceinte, mais non.
bons candaux
 


Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar sway4fun » Mar 22 Nov 2016 14:58

Je suppose qu'elle a fait sans protection dans le feu de l'action... :-P
Vous étiez déjà en couple à cette époque et si oui, comment as-tu vécu de ton côté l'éventualité qu'elle soit enceinte de son collègue ?
Avatar par defaut homme
sway4fun
 
Messages: 26
Inscription: Jeu 6 Juin 2013 00:48
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Marseille

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar sexlove » Mar 22 Nov 2016 15:06

Sujet très délicat après il faut assumé c'est un enfant pas un phantasme c'est un choix que j'aurai envisager ci j'avais été stérile à ne pas prendre à la légère
Avatar de l’utilisateur
sexlove
 
Messages: 806
Inscription: Jeu 5 Mar 2015 19:48
Situation: Homme
Département: Var
Ville: toulon

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar bons candaux » Mer 23 Nov 2016 16:52


Pas vraiment..en fait il lui a demandé s'il pouvait la pénétrer sans préservatif et elle n'a pas osé dire non, sachant quand même qu'elle ne prenait pas la pilule :x en fait elle a du être enceinte mais comme elle prenait la pilule depuis pas mal de temps, ça n'a pas marché vraiment. On était en couple et lui était marié, je l'ai mal pris évidemment surtout que nous n'avions pas d'enfant, je crois que si elle avait vraiment été enceinte elle l'aurait gardé car lui voulait un enfant d'elle et ça aurait été la fin. :evil:
bons candaux
 

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar pascaljean_fr » Mer 23 Nov 2016 18:19

J'ai une amie qui avait eu un très bon copain à l'étranger. Quelques jours avant de se marier elle est allé le rejoindre dans le but bien précis de garder un souvenir vivant de cet amant... sa fille n'est pas la fille de son mari qui n'en sait rien...
Avatar par defaut homme
pascaljean_fr
 
Messages: 2456
Inscription: Ven 15 Fév 2013 15:30
Situation: Homme
Département: Paris
Ville: Paris

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar sway4fun » Mer 23 Nov 2016 19:41

Un peu plus haut CRISOLIN disait que les femmes mariées aimaient se sentir remplies sans se préoccuper des conséquences. Ma femme n'est pas la première à me dire qu'elle préférait faire sans préservatif, qu'elle avait l'impression que le rapport sexuel n'était pas complet si l'homme ne finissait pas en elle. Quand nous nous sommes rencontrés elle m'a proposé de ne plus utiliser le préservatif quasiment tout de suite et rebelotte avec mon copain : il semblerait donc en effet que certaines femmes aiment se sentir remplies.

Mais en réalité, ne se soucient-elles réellement pas des conséquences ou bien n'est-ce qu'une apparence ? Peut-on raisonnablement croire qu'une femme expérimentée, ce qui est généralement le cas d'une femme mariée, peut ne pas savoir ce qu'elle fait quand elle couche avec un homme sans protection et qu'il y a réellement un risque de grossesse au regard de son cycle ?

Nous les hommes nous pouvons passer à côté car déjà nous n'avons pas de cycle, ensuite les conséquences de nos actes en ce domaine ce n'est pas directement notre problème, enfin parce que le désir + le plaisir l'emporte souvent sur la raison quand on baise (c'est clairement trop bon d'éjaculer dans le ventre de sa partenaire) ce à quoi je rajouterais que nous avons aussi et surtout tendance à nous en remettre à la femme s'agissant de prendre la pillule ou bien de refuser un rapport qu'elle saurait risqué. A l'inverse, la femme sait quand elle est en milieu de cycle, elle sait quand il y a un risque de fécondation... elle le sent dans son corps je présume. Je ne peux pas croire qu'elle n'y pense pas pendant le rapport lui même.

Alors au final, ma femme qui me dit qu'elle veut un enfant de moi et que de moi mais qui, quand on creuse, dit aussi en même temps accepter le risque de tomber enceinte en couchant sans protection avec mon ami voir même que si ça arrive il faudra décider ce qu'on fait, n'est-elle pas un peu en deça de la vérité ? Je veux dire par là, est-ce que le désir d'enfant chez une femme n'est-il pas plus fort que la raison comme votre amie qui se fait faire un enfant par un autre juste avant son mariage ? une femme qui veut désir un enfant d'un homme en particulier ne pense-t-elle pas, je le fais avec lui et qu'importe ce qu'on en pensera ? Une femme qui veut vraiment un enfant ne se dit-elle pas secrètement, peu-importe le père ?

En tout cas s'agissant de la mienne, je me suis souvent fait la réflexion dernièrement qu'elle devait se dire un truc du genre : "avec mon mari ça ne marche pas alors que son copain lui est très viril, il a déjà 4 gosses donc autant essayer avec lui, c'est peut être ma dernière chance d'y arriver et on verra après s'agissant de faire accepter à mon mari un enfant qui n'est pas de lui". A sa décharge, les mois qui ont précédé la concrétisation, je l'ai souvent chauffée en lui disant que mon copain avait une grosse queue, qu'il pourrait surement la féconder facilement... bref, si ma femme me menne en bateau quand elle me dit qu'elle va gérer et qu'en fait elle ne pense qu'à se faire mettre enceinte quand elle baise avec lui, je n'aurais un peu que ce que je mérite.

Qu'en pensez-vous ?
Dernière édition par sway4fun le Jeu 24 Nov 2016 20:09, édité 1 fois.
Avatar par defaut homme
sway4fun
 
Messages: 26
Inscription: Jeu 6 Juin 2013 00:48
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Marseille

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar pascaljean_fr » Mer 23 Nov 2016 19:56

Avec la génétique on découvre que très souvent le 3ième enfant n'est pas l'enfant du mari... je ne me souviens plus des chiffres mais les stats que j'avais lu sur le sujet ne laissaient pas de doute possible sur les infidélités aussi des femmes! et pourtant ces enfants sont élevés le plus souvent par le mari trompé sans que cela n'ai de conséquence, en général... en plus vous imaginez recourir à la FIV, une erreur d'éprouvette et c'est aussi l'hérédité du coté mère qui peut alors être différent... tous les couples qui ont recours aux dons de sperme ou de gamettes sont aussi dans le cas... si ta femme tombe enceinte, vous en avez envie, cela lui évitera les lourds traitements d'une FIV et vous formerez une belle famille avec un très beau secret entre vous deux puisque c'était aussi ton envie candau que tu voulais exprimer à travers vos jeux. et je suis sur que ton copain sera ravi d'être le parrain... ne te torture par trop l'esprit, vivez votre sexualité comme vous en avez envie, en plus cela va aussi libérer ta femme qui tombera alors peut être enceint de toi! surtout si cela arrive, ne cherche pas à savoir les détails, vivez ce moment en parfaite complicité.
Avatar par defaut homme
pascaljean_fr
 
Messages: 2456
Inscription: Ven 15 Fév 2013 15:30
Situation: Homme
Département: Paris
Ville: Paris

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar sway4fun » Sam 26 Nov 2016 10:32

En effet, j'avais déjà entendu il y a quelques années qu'une part significative de petits derniers n'étaient pas à proprement parlé les enfants de leur papa officiel. Cela accréditerait la thèse selon laquelle les femmes sont un peu plus secrètes qu'il n'y parrait et qu'elles se laissent malgré les apparences volontiers aller à leurs envies au détriment parfois de nos intérets de maris. Hier soir justement au JT de France2, il y avait un reportage sur la banque de sperme londonniène qui contrairement à la France, permet aux femmes de se faire inséminer aussi facilement que commander un chemisier sur le site La Redoute... et ce par un donneur qu'elles choisissent sur catalogue (il y a même un appli pour smartphone) ; nulle nécessité d'être en couple et d'apporter la preuve d'une vie maritale stable comme ici.

Je reconnais que tout ça a le mérite du pragmatisme et de ne pas se voiler la face sur les réalités de ce monde. Comme tu dis, une erreur de manipulation peut toujours arriver et dans ce cas là on ne peut pas renvoyer le bébé en faisant jouer la garantie. De plus quand un homme est stérile, c'est une bénédiction de pouvoir avoir recours au don de sperme pour que le couple ait un enfant alors considérer comme dramatique la survenance d'un enfant naturel pour autant que celui-ci n'ait pas été conçu en trompant moralement le mari, c'est un peu artificiel. Enfin la nature est également ainsi faite, comme tu as pu en faire l'expérience avec ta copine, que pour une femme qui désir un enfant, rien de plus facile que de montrer ses jambes au collègue de travail qu'elle trouve mignon et hop hop... aussi tôt dit, aussi tôt fait, pas besoin de remplir un formulaire et la livraison à domicile est même assurée. Donc ok les choses sont faciles, c'est le sens de la vie au point d'en être même un peu déloyal pour le mari, mais est-ce pour autant une raison d'agir sans morale ou sans considération pour l'intérêt du mari ou même de l'enfant, voir de l'amant et de sa propre famille ?

Bon la vérité c'est que je trouve ton approche très nuancée et intelligente, je pense que tu as surement raison. L'important est qu'on soit tous heureux dans un couple, en ce sens avoir un bébé est le plus beau des cadeaux aussi en être le père, même si ça reste fondamental, est-ce véritablement si incontournable que ça ? Ma femme désir un enfant plus que tout je crois, à 41 ans c'est peut-etre une de ses dernières chances alors si elle pense que mon ami ferait un bon géniteur et que lui de son côté la désir et l'apprécie suffisament pour accepter de jouer ce rôle, pourquoi ne pas lui offrir ce cadeau et les laisser faire ce qu'ils ont à faire ensemble vu que lui s'est proposé ? Déjà ça éviterait à ma femme de devoir me mentir en disant "je gère" pour me dire ensuite "euh, je suis désolée mon coeur, je crois qu'il y a eu un petit accident mes règles ont déjà 15 jours de retard...". Ensuite évidemment, cet enfant on le désir à deux alors je l'aimerais autant que les autres, ce serait l'enfant de la femme que j'aime et le fruit de notre amour, il n'y aura qu'à se dire qu'il est issue d'un don de sperme et voilà. Je ne me vois pas faire de différence... le seul truc qui me ferait vraiment mal c'est que l'apprenant un jour, il voit en mon copain son véritable papa à mon détriment.

Bref, aussi séduisant que ça soit, ce serait quand même une décision dure à prendre même si ceux qui ont l'habitude de me lire, savent que je me prends pas mal là tête. Rien que pour laisser mon copain toucher ma femme, il m'a fallu plus d'un an alors que tous les trois on en pouvait plus d'avoir envie, mon copain ne se cachait même plus pour bander devant nous en disant que c'est la faute de ma femme, qu'elle n'avait qu'à pas être aussi charmante. D'ailleurs si elle n'avait pas pousser un peu les choses, on y serait surement encore à réfléchir alors que je suis sur que certains auraient pliés ça en même pas 15 jours. C'est que c'est difficile de faire des choix de vie quand on a une conscience...

C'est sur que vu comme ça tout parait simple : une fois par mois la veille de son ovulation, il suffit d'envoyer les enfants chez les grands parents pour pouvoir passer la nuit sur ma femme, elle ne demande que ça. Ensuite si ça marche je me consolerais comme tu l'as souligné en me disant que si ça se trouve il est de moi car autant les 3 premières fois ils ont fait ça seuls, autant maintenant ma femme souhaite que je participe. Bon je ne suis pas dupe, je sais très bien que c'est simplement pour me faire plaisir et peut-être arranger sa conscience car ce n'est plus pour moi qu'elle mouille mais qu'importe. La première fois où j'ai participé je suis passé après lui, non seulement elle était épuisée mais je ne sentais plus rien et à fortiori elle non plus. La deuxième fois on a du coup inversé et je suis passé en premier. J'ai eu le droit à dix minutes dans son ventre brulant, juste le temps de lui donner un premier orgasme en guise d'apéritif mais c'était un peu comme si je préchauffais le four avant de passer aux choses sérieuses ; après c'était parti pour trois quarts d'heure de baise avec lui qui se sont terminés par un gros vidage de couilles débordant (et lui il ne l'a pas fait jouir qu'une seule fois, grrr). Bon enfin, tout ça pour dire que ses spermatozoïdes ont surement évacuer les miens réduisant d'autant mes chances si nous avions été à J14 mais l'important au regard du sujet c'est que mon sperme ou ce qu'il en est resté ait été dedans aussi.

Merci pour tes conseils en tout cas, je vais continuer à y réfléchir et commencer à en discuter un peu avec ma femme.
Avatar par defaut homme
sway4fun
 
Messages: 26
Inscription: Jeu 6 Juin 2013 00:48
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Marseille

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar sway4fun » Mar 27 Déc 2016 10:12

Les enfants partent demain pour quelques jours, on a prévu une soirée avec mon ami en fin de semaine. J'ai profité de l'occasion de programmer cette soirée pour aborder avec ma femme la question du risque de fécondation même si elle ne sera pas au milieu de son cycle cette fois-ci.

Donc rien de vraiment nouveau n'est sorti de la discussion qui fut assez longue et constructive mais j'ai quand même apris quelques petits trucs, hé hé. Elle m'a confirmé qu'elle ne souhaite pas tomber enceinte de lui tout en continuant à vouloir des rapports sans préservatif. Elle me dit que c'est quand même plus agréable de faire sans, que ça coulisse mieux, qu'elle est moins irritée quand le rapport est long. Elle me dit aussi qu'il n'y a pas besoin de mettre en pause les préliminaires pour s'occuper de la pose du préservatif et que du coup ça lui permet d'etre plus concentrer sur le câlin. Ensuite elle m'a ré-expliquer que recevoir le sperme en elle ou sur elle fait partie de la finalité l'acte et que pour elle, c'est comme s'il n'était pas complet sans ça (sentiment d'inachevé).

Elle a rajouté qu'en outre, elle aime voir son plaisir à lui (comme le mien quand c'est moi son amant) au moment de l'éjaculation. Elle me dit que ce n'est pas physique car elle ne ressent pas le sperme jaillir en elle, elle ressens juste les mouvements de pénétration qui se font plus appuyés et plus longs + le fait qu'il s'aggripe à elle. Donc ce serait surtout psychologique. Ce qui lui plait en fait c'est de le sentir épuisé, ne pouvant plus de se retenir et qu'il soit obligé de "se lacher" en elle au sens propre du terme... elle me dit que ça lui plait d'imaginer le plaisir qu'il prend à venir déposer son sperme dans son ventre et que ça ne fait pas pareil lorsqu'il y a un préservatif. Je crois qu'elle pense que pour l'homme c'est moins bon si c'est pas fait au naturel on va dire ... me concernant c'est pas faux mais je ne sais pas chez les autres.

Du côté de son plaisir à elle, elle ne me cache pas que pendant le rapport, forcément elle pense à tomber enceinte, que l'idée l'excite et lui donne du plaisir mais c'est sans forcément penser à qui lui fait l'amour... ça lui fait le même effet quand c'est moi elle me dit. Sinon elle reconnait quand même que ça lui arrive de penser à sa virilité à lui qui est particuliètement prononcée dans sa manière de faire (beaucoup plus "film de cul" que moi) et dans les dimensions de son sexe évidemment ; dans ces moments là il lui arrive d'imaginer qu'elle est en train de se faire mettre enceinte par lui et même qu'il la force (?!), mais ce ne serait pas systématique, ça arrive surtout quand elle est très excitée ou qu'elle a très envie (ça a du arriver 2 fois en tout elle m'a dit). Je lui ai demandé qu'est-ce qu'elle entendait par "qu'il la force", elle me dit que par exemple elle imagine lui demander de ne pas finir en elle du fait du risque de grossesse mais que lui fini quand même dedans malgré qu'elle ait essayé de le repousser.

Enfin par ailleurs après le ou les rapports, elle aime savoir qu'elle conserve en elle les spermatozoides, elle me dit qu'elle y pense souvent pendant les heures qui suivent. A la question si ça ne la dérangeait pas de devoir s'essuyer après l'acte quand il y en a partout sur son ventre et dans ses poils pubiens (éventuellement qu'il faille changer les draps) + quand ça coule dans sa culotte meme le lendemain, elle dit que ça ne la dérange pas et que pour la culotte elle met une serviette.

Voilà donc rien de neuf au final car mises à part ses confidences, c'étaient que des choses que je savais en gros déjà. Sinon je lui ai dit que j'étais d'accord avec tout ça mais j'ai insité en lui disant qu'on ferait quoi si la relation sexuelle avec mon copain arrivait à un moment où il y a de vrais risques de tomber enceinte puisqu'elle ne souhaite pas d'enfant de lui ? Sa réponse n'a pas été "tant pis on remettra un préservatif juste pour ce soir là" mais "oui je sais, c'est le risque. Si je tombe enceinte il faudra qu'on voit ce qu'on décide" :-s Bref, le truc qui devient clair c'est qu'elle est prête à prendre vraiment le risque de tomber enceinte de lui car pour une fois, ça n'a pas été une discussison sur l'oreiller où le facteur excitation peut nous faire dire des choses qui dépassent la pensée. Donc d'un côté elle m'a rassuré en me confirmant qu'elle n'envisageait et ne voulait que moi comme père mais de l'autre, je vois bien que tomber enceinte de lui ne la dérangerait pas plus que ça ; quand elle dit "si ça arrive il faudra voir ce qu'on décide" moi j'entends surtout "tu accepterais que je le garde même s'il n'est pas de toi ?".

Du coup si je résume bien sa pensée, elle ne veut un enfant que de moi mais elle ne prendra aucune mesure pour ne pas tomber enceinte de lui ! Comme d'habitude pour un homme, c'est à n'y rien comprendre... c'est bien un femme ! Ceci étant je ne crois pas être plus clair, en même temps ça me fait peur et je redoute qu'elle tombe enceinte de lui, en même temps ça m'excite de plus en plus qu'elle prenne des risques. J'adore les voir s'accoupler, voir le plaisir qu'ils prennent à baiser ensemble et que pour terminer qu'il se vide les couilles dans le ventre de ma petite femme adorée... Je sais que ça serait surement la douche froide à posteriori si elle tombait enceinte de lui mais sur le moment, qu'ils prennent des risques c'est très excitant. En tout cas je me languis vendredi.

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite à tous un joyeux noël et de bonnes fêtes de fin d'année.
Avatar par defaut homme
sway4fun
 
Messages: 26
Inscription: Jeu 6 Juin 2013 00:48
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Marseille

Re: Candaulisme vs fécondation ?

Messagepar swagger » Ven 30 Déc 2016 14:11

Bonnes fêtes à toi aussi et merci ppur cette fabuleuse expérience magnifiquement racontée.
Avatar de l’utilisateur
swagger
 
Messages: 842
Inscription: Lun 12 Oct 2015 11:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: la couronne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Perception du Candauliste

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités