26. Voyage en train...

La première fois, les fois improvisés, les expériences candaulistes insolites que vous avez vécus, ou même vos fantasmes pas encore réalisés.

26. Voyage en train...

Messagepar soniainfidele » Dim 2 Aoû 2020 10:18

Avec la tenue que je porte évidement
Pour visiter ce lieu de retraite d’entreprise qui se trouve a 250km de Paris, j’ai décidé de prendre le train de manière à tout faire en une journée. Puis il faut avouer que c’est bien plus reposant qu’en voiture et cela me permet de rédiger mon rapport pendant le trajet de retours.
Je suis plongée dans mon ordinateur portable et machinalement je lève les yeux et constate un homme assis sur la banquette de l’autre coté du couloir. Il me souris, je lui répond également par un sourire avant de replongé dans mon ordinateur pour continuer la rédaction de mon rapport de visite.
Soudain des petit bruit étranges attirent mon attention, je lève la tête et regarde en direction de la banquette de l’autre coté du couloir et la je vois que le gars qui y est assis est occupé à se branler comme ca, en me regardant. J’avais déjà vu des vidéo de ce genre sur le net mais en vrais c’était la première fois. J’avoue qu’après quelques seconde de surprise, c’est l’excitation qui a pris le dessus. Je me suis mise à le regarder se branler comme ca sans gêne devant mon regard insistant. C’était un homme qui devait avoir une petite quarantaine d’année et vêtu d’un pantalon de training. J’ai pensé que c’était pour faciliter ses actions d’exhibitionniste qu’il portait ce genre de vêtement. Apres quelques minutes à l’avoir mater se branler, ce qu’il avait d’ailleurs l’air de vraiment aimé, je me suis levée et je me suis assise juste à coté de lui. J’en ai profité pour regarder s’il y avait du monde dans le wagon. Il y avait juste un couple deux banquettes plus loin et deux jeunes hommes avec un casque sur les oreilles.
Sans attendre j’ai plongé la tête la première sur sa queue qu’il s’est arrêté de branler pour la laissé entrer dans ma bouche immédiatement. Il a du être surpris car je ne l’ai même pas prise en main avant de la mettre dans ma bouche. J’ai commencé à le pomper sans le ménager, directement bien fort car j’avais envie qu’il jouisse très vite. Je serrais bien cette queue entre mes lèvres pendant mes mouvement de vas et viens et ajoutant une petite pression de ma langue qui la pousse un peu vers mon palais. Elle était complètement gobée dans ma bouche avide de cette queue de branleur exhibitionniste. Je l’entendis gémir doucement, prendre son pied et je sentais ma petite chatte déguouliner elle aussi de plaisir intense. Il ne lui a pas fallu longtemps pour jouir dans ma bouche. Trois grosses saccades de foutre bien chaud que j’ai laisser couler doucement le long de sa tige en desserrant lentement les lèvres. Je lève les yeux vers lui avant de relevé la tête et en me souriant, il montre du doigt la banquette sur la quelle j’étais assise auparavant. Je redresse la tête doucement pour regarder ce qu’il me montre avec encore un peu de sperme au coin des lèvres.
Il y a la, assis à ma place les deux mecs que j’avais vu avec le casque sur les oreilles. Ils me regardent en souriant. Le micro retenti pour annoncer une arrivée en gare. Quand le train s’arrête, le gars au training que je viens de faire jouir sort ainsi que le couple et je me retrouve seule dans le wagon avec les deux gars qui m’observent toujours en souriant. Quand le train redémarre, je regarde ma montre, il reste une vingtaine de minutes de trajet. Les deux gars se lèvent et viennent vers moi.
« on a vu ton petit manège »
Je les regarde sans rien dire mais sans aucune gène et je leur fais un petit sourire coquin.
Un des deux gars passe devant moi, pose un genoux sur le siège et l’autre pied sur le sol, il s’appuie dos à la fenêtre et sort sa bite en disant :
« Tiens, voila encore de la bite ma belle. J’espère qu’il te reste de l’énergie »
Je me penche doucement vers cette queue déjà bandée par l’excitation de ce qu’il avait vu certainement et je lui lèche le gland doucement. L’autre me prend par les hanches et me position moi aussi un genoux sur le siège et l’autre jambe tendue le pied sur le sol. Je sens qu’il remonte ma jupe doucement puis j’entend un souffle. Pendant ce temps je continue de sucer son pote avec application.
« Putin, tu as un de ces cul de salope »
moi tout ce que je peux répondre c’est
« Hum »
avec une bite dans la bouche difficile d’en dire plus.
Je sens son gland se positionné puis ils me pénètre la chatte lentement.
Je pousse un nouveau rôle de plaisir mais je ne lache pas la bite que j’ai dans la bouche.
le type que je suce prend la parole
« elle suce bien cette petite chienne, hum oui vas y salope bouffe bien ma bite »
L’autre commence à me baiser de plus en plus vite, de plus en plus fort si bien que je n’ai même plus de mouvement de tête à effectué. C’est lui qui balance tout mon corp et permet a la queue de son copain d’entrer et sortir. Plus il me baisera vite et plus je sucerai fort. Je suis balancée d’avant en arrière au rythme des coup de bite que je reçois. Un rythme de plus en plus soutenu, de plus en plus fort. Les deux gars commence à grogner en même temps. J’entend qu’ils vont bientôt jouir ces deux porcs et ca m’excite. Malheureusement ils ne me parlent plus, ne m’insultent plus mais qu’est ce qu’ils me bourrent bien la chatte et du coup la bouche. Le premier à cracher est celui que je suce qui se cache dans la bouche directement. Je retire un peu la tête que je tourne le plus possible en arrière et je montre le foutre de son copain dans ma bouche à celui qui me pilonne la chatte. Quand il voit cela, ca a pour effet de le faire jouir presque directement. Il se retire et m’éjacule sur les fesses. Il étale son sperme avec son gland entre mes fesses. c’est super bon et il était temps qu’ils jouissent car l’annonce d’arrivée imminente en gare retentit dans le wagon. Ils rentrent tout les deux leur queues dans leur froc avant de quitter le wagon en me disant
« merci, c’était super bon »
« tout le plaisir était pour moi »
ensuite j’abaisse ma jupe comme je peux sur le foutre que j’ai entre et sur les fesses. Je lèches mes lèvres pour voir s’il ,’y reste pas de sperme. Et je me regarde dans la fenêtre du train qui se transforme en miroir en raison de la nuit tombante pour me regarder et voir si je n’ai pas de sperme sur le visage. Puis je quitte le train satisfaite par ce voyage bien agréable.
Photos candaulisme
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message. veuillez vous CONNECTER ou vous INSCRIRE pour voir cette photos ou video candaulisme.
Avatar par defaut homme
soniainfidele
 
Messages: 72
Inscription: Dim 10 Mai 2020 18:26
Situation: Homme
Département: Paris


Re: 26. Voyage en train...

Messagepar marjul35 » Lun 3 Aoû 2020 08:23

j'aurai adoré être dans le train. J'ai connu quelques brèves situations identiques dans le métro, mais pas assez de temps pour le plaisir. Juste pour s'échauffer. Rares sont les femmes demandeuses et provoques. Continues à nous faire bander.
Avatar par defaut homme
marjul35
 
Messages: 61
Inscription: Jeu 21 Mai 2020 10:29
Situation: Homme
Département: Ille-et-Vilaine
Ville: RENNES

Re: 26. Voyage en train...

Messagepar Moby » Mar 4 Aoû 2020 09:48

J ai retravaillé dans les trains de nuit le meilleur job que j ai fait :D
Avatar par defaut homme
Moby
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Aoû 2010 16:36
Situation: Homme
Département: Oise
Ville: IDF/PICARDIE
Membre certifier


Retourner vers Récits candaulistes

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité