notre complicité sexuelle

La première fois, les fois improvisés, les expériences candaulistes insolites que vous avez vécus, ou même vos fantasmes pas encore réalisés.

notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 4 Juin 2020 18:07

Nous formons un couple très complice tant dans notre vie quotidienne que sur le plan sexuel. Nous nous sommes rencontrés il y a plus de quarante ans dans une soirée. Le sexe a toujours eut une place prépondérante dans notre couple, dès le début, et nous essayons de souvent nous renouveler car nous ne voulons pas tomber dans la monotonie. Nous sommes libertins, nous avons eu de nombreuses expériences et de nombreux fantasmes ont été réalisés.
1er histoire, au début elle aimait être nue sous sa tunique :
Nous étions jeunes mariés. Nous habitions dans la région du Nord près de la mer, c’était avant les années sida, nous n’utilisions pas de préservatif et Patricia prenait la pilule. Nous discutions beaucoup de nos envies sexuelles et étions très complices. Au début, elle était très sage, je lui ai demandé de s'habiller très sexy et nous ne manquions surtout pas de baiser en toute occasions et partout, nous aimions beaucoup faire l’amour.
Voici comment tout a commencé : c’était au début de l'été, nous avons acheté ensemble, pour elle, une petite tunique ouverte sur les côtés, très sexy, elle lui descendait sous les fesses. Un après midi, j'ai commencé à lui dire qu'elle devait la porter sans soutien-gorge. Elle le fit et prit l'habitude pendant l'été de ne pas en mettre et comme elle avait une belle poitrine, c'était très sexy.
Puis un jour que nous étions sur le port pour nous promener, je lui demandais d'enlever sa culotte (elle avait sa tunique), elle refusa d'abord me traitant d'obsédé et puis sur mon insistance, Je lui dis que nous étions en tenue légère et que près de la plage beaucoup de femmes devaient être ainsi, elle acceptait, en enlevant sa culotte entre deux voitures et je l’ai prise et l’ai mise dans ma poche. Quand elle marchait on voyait sa poitrine bouger librement et il fallait vraiment regarder pour voir son absence de culotte en haut de la fente de sa tunique qui était ouverte sur les côtés. On ne voyait pas de culotte sur le côté, et on ne voyait pas non plus son sexe ni ses fesses car la tunique descendait assez bas. Les premières minutes furent excitantes pour nous qui partagions ce secret. Nous continuions à marcher sans parler et au bout d'une dizaine de minutes alors que nous avions croisé beaucoup de monde, elle me serrait la main plus fort et je me demandais ce qu'il y avait. Elle me dit que cette situation l’excitait, de sentir l’air frais lui caresser l’entre jambe, et aussi que tous ces gens qui nous croisaient ne savaient pas qu'elle n'avait pas de sous vêtement, qu’il n’y avait que nous deux qui le savions et qu’elle en était toute fière et toute excitée.
Alors, un peu plus tard, continuant à nous promener, elle s'arrêta et me dis « Je me sens bien de me promener ainsi ! ». Je lui demandais alors ce que cela lui faisait, elle me répondit « je me sens bien et cela m'excite ! J'ai la chatte trempée », et sans rien ajouter, nous sommes entrés dans un chantier en construction ou je la pris debout contre un mur et elle jouit comme une folle. Lorsque nous sommes sortis elle me disait qu'elle n'avait pas de culotte, qu’elle était toujours excitée, qu'elle sentait que cela lui coulais sur les cuisses, qu’elle se sentait salope et qu'elle adorait cela.
Par la suite, elle prit goût à cela et elle enlevait très souvent sa culotte lorsque nous nous promenions. Je ne manquais pas de l’y encourager bien sûr. Elle avait tous le temps envie de faire l'amour
Nous parlions souvent de nos envies, Je lui ai avoué que j’aimais voir le regard des autres hommes sur son corps et que j’aimerais bien la voir prendre du plaisir avec un autre homme. Pas du tout choquée, elle me dit qu’elle se découvrait petit à petit des penchants pour l’exhibition et elle m’a avoué avoir envie de connaitre d’autres bites que la mienne. Nos fantasmes se complétaient. Nous étions très complices et nous cheminions doucement vers l’idée de découvrir ensemble l’échangisme et le libertinage. (Le mot « Candaulisme » est apparu plus tard.)
A SUIVRE …
Dernière édition par marpat13 le Sam 6 Juin 2020 07:28, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas


Re: notre complicité amoureuse

Messagepar hom3741 » Jeu 4 Juin 2020 18:40

hâte de lire la suite
Avatar par defaut homme
hom3741
 
Messages: 1300
Inscription: Mer 11 Mar 2020 18:42
Situation: Homme
Département: Indre-et-Loire
Ville: Tours

Re: notre complicité amoureuse

Messagepar pascaljean_fr » Jeu 4 Juin 2020 23:36

Quelle agréable présentation de vos début en couple, j’esp Que tu auras le temps de nous conter la suite !
Avatar par defaut homme
pascaljean_fr
 
Messages: 5319
Inscription: Ven 15 Fév 2013 15:30
Situation: Homme
Département: Paris
Ville: Paris

Re: notre complicité amoureuse

Messagepar marpat13 » Ven 5 Juin 2020 16:34

2nd histoire avec Alex à la discothèque du casino :
Cet été là, nous sortions souvent avec des amis de notre âge, Alexandre et Bernard, ils étaient encore célibataires. Quelque fois, ma femme enlevait sa culotte, et elle me la donnait discrètement dans ma poche, c’était un jeu excitant entre nous, je devais y faire allusion afin de provoquer des interrogations de la part de nos interlocuteurs. Mais le sujet ne déclenchait rien. Le déclenchement eut lieu quelque temps plus tard sur la plage.
Un après-midi alors que nous étions à la plage, nous avions rencontré Alex et Bernard, et nous nous baignions tous ensemble. Au moment de partir, nous avons invité nos amis pour l'apéro. Je pensais que devant mes amis elle remettrait sa robe sur son maillot de bain même mouille. Mais après avoir enfilé sa robe, elle enleva slip et soutien-gorge devant nous. Nul besoin de vous dire que ça les avaient émoustillés et qu’ils faisaient des plaisanteries sur le sujet.
Sur la route du retour, je lui dis dans la voiture «Tu cherches à les exciter ?» elle me répondit «Ça ne te fait pas plaisir ? Tu aimerais bien me voir offerte ? Non ??».Je sentais qu’elle avait envie de passer à une étape supérieure, je la rassurais donc, et lui dit « Tu sais bien que ça me ferait plaisir, continue, je t’adore ainsi »
Nous avons fait quelques courses avec nos amis et sommes rentrés à la maison pour l'apéro qu'elle servit dans la même tenue que celle du retour de plage, c’est-à-dire juste vêtue de sa robe, ils ont fait quelques allusions graveleuses à Patricia sur sa tenue. Ils partirent une heure plus tard, en nous proposant de passer avec eux la soirée à la boite du casino. Nous avons accepté.
Dès qu'ils furent partis, je la pris dans mes bras dans l'entrée de la maison, je la sentais de braise, elle me racontât alors : « Dans le garage alors que je déchargeais les courses, Alex est venu pour m'aider et lorsque je me suis penchée dans la voiture, ma robe a découvert mes fesses nues et il m’a dit «Waouh ! Tu as vraiment un beau cul ! Ça donne envie !» je me suis redressée surprise, je lui ai dit « Il appartient à Marc ! » et rien d'autre ne s’était passé. Par contre, à un moment en me penchant pour servir l'apéro à table Alex m’avait passé la main aux fesses discrètement, mais je n’ai rien dit. Tu ne m’en veux pas mon amour ? »
J'étais excité pendant qu’elle me racontait cela et je lui demandais « Est-ce que ça t’a plu ? », elle me répondit « Oui, ça m’a bien plu ! Une envie me traversa l’esprit : aller sous la table pour vous sucer tous les trois ! ». Très excité par sa réponse, je bandais dans l'instant. Je lui dis que je la trouvais bien excitée, elle me répondit que c'était à cause de moi car à vouloir toujours être sans culotte, elle est toujours excitée, je lui rappelais qu'à la plage en enlevant son slip et son soutien-gorge devant nos amis, elle avait suscité leur intérêt. Elle me répondit qu'elle avait eu envie de les exciter. Je lui répondis que ça avait dû certainement les exciter et que lors de notre sortie de ce soir ils ne penseraient qu’à ça. Elle me dit : «Si tu veux, je vais les allumer encore un peu ce soir ! Tu m’as dit que tu aimais ça ? Non ??». Elle avait raison, je lui répondis : « C’est d’accord, ce sera un jeu entre nous, je ferai mine de ne m’apercevoir de rien »
A SUIVRE ...
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité amoureuse

Messagepar yogrossepomme » Ven 5 Juin 2020 20:58

Joli recit vivement la suite cela devient chaud
Avatar par defaut homme
yogrossepomme
 
Messages: 192
Inscription: Mer 5 Avr 2017 03:00
Situation: Homme
Département: Côtes-d'Armor
Ville: saint brieuc

Re: notre complicité amoureuse

Messagepar kusu03 » Ven 5 Juin 2020 21:42

Très joli début de récit, j'adore, j vais suivre cela de près ;)
Avatar de l’utilisateur
kusu03
 
Messages: 128
Inscription: Dim 4 Fév 2018 15:32
Situation: Homme
Département: Allier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Sam 6 Juin 2020 14:28

Hâte de lire la suite
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Dim 7 Juin 2020 11:16

Le soir Alex vint seul nous retrouver car Bernard avait trouvé une meilleure occupation et nous partîmes pour la boite du casino. Patricia avait mis une jolie robe légère et ne portait pas de slip comme convenu ensemble. Au début, nous dansions ensemble et bien sûr, plus tard, comme convenu, elle se mit à danser avec Alex et je ne les voyais pas toujours car il faisait très sombre et la boite était grande mais elle revenait par moment près de moi pour boire et discuter et je remarquais que les verres descendaient et qu'elle était très euphorique mais je mettais ça sur le coup de la fête.
A un moment elle me dit «Veux-tu vraiment continuer notre jeu ce soir ?» je lui demandais alors « pourquoi ? » Elle me dit qu’Alex lui avait remémoré l’épisode du garage, lui avait passé la main sous sa robe et avait remonté entre les fesses pendant qu’ils dansaient. Il s’est rendu compte de l’absence de slip et il vient de me demander si tu étais au courant. Je ne lui ai pas répondu et je suis revenu te voir pour savoir si tu veux que notre jeu continue ??. Alors je mis ma main sous sa robe et me rendis compte qu’elle était complètement trempée. Elle me dit qu'elle avait envie de baiser et qu'elle voulait que l'on rentre à la maison pour faire l’amour. Je n’avais pas imaginé ça. Nous allions peut être pouvoir réaliser nos deux fantasmes ce soir ! Elle m’avait déjà avoué son envie de connaitre d’autres bites que la mienne, mais voulait avoir mon accord, je voyais bien qu’elle souhaitait aller plus loin. Maintenant, j’étais excité à l’idée qu’elle pouvait baiser avec un autre que moi et un peu jaloux aussi. Je sautais sur l’occasion qui se présentait à nous. Je lui dis que la boite allait fermer dans une demi-heure et qu’elle pouvait retourner danser avec Alex encore un peu, notre jeu continuait.
Elle m’apprit plus tard que c’est là que tout s’est déclenché.
Elle me fit un bisou et me dis «ok je retourne danser». Quelques minutes plus tard, ne la voyant plus dans la boite, j’avais le pressentiment qu’il se passait quelque chose. Je le souhaitais et je le redoutais en même temps. Je me suis levé et je me mis à la chercher, je suis sorti de la boite et me dirigeait vers les dunes qui étaient éclairées par la lune et je ne fus pas long à entendre des gémissements.
M’approchant discrètement, je vis devant moi un beau tableau : Patricia en train de se faire prendre sur le sable, jambes en l'air par Alex qui la prenait comme un fou et elle qui le suppliait de la défoncer, qu'elle voulait se faire baiser et se faire remplir.
J’étais à la fois jaloux et excité car je la voyais déchaînée. Ils jouirent ensemble. Ce spectacle m’avait excité, je ne me sentais pas l’envie d’intervenir pour arrêter tout cela, au contraire, et je rentrais vite dans la boite pour ne pas être découvert.
Ce que j’avais vu m’avait fait bander. Ce sentiment d’excitation de voir Patricia jouir avec un autre était nouveau pour moi, mais je trouvais cela très agréable.
A SUIVRE ...
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marjul35 » Dim 7 Juin 2020 12:37

Bon texte dans lequel je me retrouve. Je suppose qu'il y a une suite et qu'elle t'a fait ses confidences. Avec ma femme, elle me raconte quand je ne suis pas avec. Par contre quand c'est moi qui m'écarte du chemin avec une autre, elle ne veut pas savoir. Trop jalouse.
Avatar par defaut homme
marjul35
 
Messages: 64
Inscription: Jeu 21 Mai 2020 10:29
Situation: Homme
Département: Ille-et-Vilaine
Ville: RENNES

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Dim 7 Juin 2020 13:16

Waouh, vraie coquine, joliment raconté
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar kusu03 » Dim 7 Juin 2020 14:41

Merci a toi, vive la suite. Très agréable à lire ;)
Avatar de l’utilisateur
kusu03
 
Messages: 128
Inscription: Dim 4 Fév 2018 15:32
Situation: Homme
Département: Allier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Lun 8 Juin 2020 13:45

Je les vis revenir danser sur la piste à nouveau puis elle est revenu s’assoir près de moi, comme si de rien n’était, elle se fit simplement câline près de moi et me dis «J'ai quelque chose à te dire !» Comme la musique était forte, nous sommes sorti de la boîte et tout en marchant elle me racontait :
« Pendant que je dansais avec Alex, celui-ci n'arrêtait pas de descendre la main sous ma robe. Il cherchait à me caresser le cul. Cela m’avait provoqué une excitation. Je suis venu te le dire et tu m’as dit de continuer, Je suis reparti danser avec lui. A un moment Alex me proposa alors de nous isoler sur la plage, j’acceptais bien entendu car c’était l’occasion de réaliser nos fantasmes, à toi et à moi. Il me prit par la main et m’attira dehors vers la plage. Je l’ai laissé me caresser, je n’en pouvais plus d’excitation. Alors, il m’a caressée et embrassée et après quelques minutes, je lui ai demandé de me prendre, Alors, lorsqu’il m’a pénétrée, j’ai perdu tout contrôle, j’étais excitée comme une folle et je lui réclamais de me défoncer, Alex m’a dit « tu veux que je te défonce » je lui répondis « oui vas-y» et plus encore excitée quand je lui demandai « encore » Alors il me dit «tu veux que je te remplisse de mon sperme ?» dans le feu de l’action je m'entendis lui répondre «Oui remplis moi ! Fais ce que tu veux» ce qu'il ne manqua pas de faire. … Pardonne-moi mon amour, mon envie était trop forte ! »
J’étais alors très excité et content qu'elle me raconte la vérité. Je lui avouais que j’étais parti à sa recherche et que je l’avais vu sur la plage avec Alex. Je lui dis simplement que je ne lui en voulais pas, bien au contraire, que de la voir baiser avec Alex m’avait bien excité. Et qu’ainsi, nous avions chacun réalisés notre fantasme grâce à elle, que je la remerciais pour ça et aussi que je l’aimais.
Nous étions dehors, nous sommes revenus devant l’entrée de la boite, c’était l’heure de la fermeture, nous avons pris congé de notre ami, sans rien laisser paraître de ce qui s’était passé. Il rentrait lui aussi et nous convenons ensemble de nous revoir le lendemain en fin d’après-midi pour l'apéro. Nous nous quittâmes sur le parking près de nos voitures après qu'elle lui ait fait la bise.
Dans la voiture sur la route du retour je me disais que Patricia et moi venions de franchir un nouveau pas vers l’échangisme et que notre relation prenait une bonne tournure.
A la maison elle prit une douche et nous avons fait l'amour mais je la sentais un peu ailleurs et elle me dit simplement qu'elle était fatiguée.
Voilà, c’était le premier passage à l’acte et ce n'était que le début de notre histoire.
Nous avions compris, ce soir-là, que nous avions besoin de plus de folie dans notre vie sexuelle car notre amour s’est trouvé renforcé après cette expérience. Souvent nous évoquions cette première expérience, ou elle avait fait l’amour avec un autre que moi. Dans le garage, Alex lui avait admiré les fesses. Le soir en boite pendant qu’il dansait avec elle, il lui dit vouloir la baiser et qu’il l'avait emmenée dans les dunes et qu'elle avait adoré cela, elle se sentait vraiment bien.
… A SUIVRE ...
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mar 9 Juin 2020 15:05

Joli récit, et en plus à cette epoque pas de sida
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 9 Juin 2020 15:37

oui c'était un peu avant l'épidémie de sida.
Par la suite nous avons utilisé des préservatifs et même encore aujourd'hui lorsque nous avons des rencontres.
je vais publier quelques histoires encore.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 9 Juin 2020 15:44

3eme histoire avec Bernard pendant les pizzas :
Une autre fois, un samedi, notre ami Bernard est venu nous rendre visite en fin d’après-midi à la maison.
Patricia m’avait déjà fait part de son attirance envers Bernard et lorsqu’à un moment nous nous sommes retrouvés à deux dans la cuisine, elle me demanda si je voulais bien la laisser baiser avec lui. J’étais surpris par sa demande mais heureux car elle connaissait mon envie de la laisser prendre du plaisir avec un autre, c’était l’occasion pour me faire plaisir et pour elle aussi. En effet, nous avions convenu qu’elle me demanderait mon avis, je lui accordais bien entendu, tout excité à la pensée de cette nouvelle expérience.
Nous retournons voir notre ami, nous discutons de tout et de rien et j’observe le manège de ma femme pour se rapprocher de notre ami et remarque qu’ils échangent des regards coquins, apparemment lui non plus n’est pas insensible aux charmes de ma femme.
En fin d’après-midi, alors que nous prenons l’apéro, nous décidons de faire une soirée pizzas. Bien évidemment, je me suis porté volontaire pour aller en chercher avec une idée en tête, car c’était l’occasion de les laisser seuls afin que Patricia réalise son fantasme et le mien. Je pars en embrassant ma femme.
Bien entendu, je prends tout mon temps afin de laisser tout le temps à ma femme de mettre à exécution son projet, ma course terminée, je rentre à la maison, sans faire de bruit afin de les surprendre, et étant dans le hall, j’écoute les bruits qui viennent du salon, … A SUIVRE
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mar 9 Juin 2020 16:08


c'est beaucoup plus sage et prudent
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar hom3741 » Mer 10 Juin 2020 16:37

hâte de lire la suite
Avatar par defaut homme
hom3741
 
Messages: 1300
Inscription: Mer 11 Mar 2020 18:42
Situation: Homme
Département: Indre-et-Loire
Ville: Tours

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Ven 12 Juin 2020 11:53

Suite …. Ils n’avaient pas entendu que j’étais rentré, mais je n’entends que des bruits de discussion entre Bernard et Patricia. Un peu déçu, j’ai pensé qu’il ne s’était rien passé. J’ai ouvert et fermé la porte d’entrée bruyamment et j’ai fait semblant d’être revenu maintenant.
Alors, J’ai fait comme si de rien n’était, nous avons mangé les pizzas et nous avons continué notre soirée normalement. A la fin, Bernard est reparti chez lui après avoir pris congé de nous.
Dès qu’il fut parti, ma femme me pris la main et m’attira dans le canapé afin de me raconter ce qui s’était passé en mon absence. Elle m’apprit qu’elle avait bien réalisé son fantasme et le mien par la même occasion, ce qui me fit bander immédiatement.
Elle me raconte :
« A peine étais tu parti de la maison, que nous nous sommes jetés sur le canapé afin de nous embrasser et de nous caresser. Je le laissais faire, emporté dans son élan. Puis je me suis relevée et je lui ai baissé son pantalon en faisant ainsi jaillir sa bite. Je l’ai pompé goulûment telle une affamée de bite. Bernard prenait un plaisir fou à se faire pomper de la sorte. Une fois que sa bite est bien raide, J’ai soulevé ma petite jupe, je suis montée à califourchon sur lui et Je me suis enfoncé sa bite directement dans ma chatte. J’étais aux anges, je n’en pouvais plus d’attendre, j’étais super excitée. Bernard était en quelque sorte mon jouet sexuel. Il m’a bien limé, jusqu’à ce que je finisse par jouir et qu’il éjacule dans le fond de mon vagin. Nous nous sommes rhabillés rapidement car nous ignorions le temps que tu mettrais à rapporter les pizzas. Tu es revenu environ cinq minutes après, Nous avions repris nos esprits lorsque tu es rentré. Je te remercie, mon amour, pour m’avoir aidée à réaliser ce fantasme avec Bernard. Je t’aime ! Est-ce que tu m’aimes ? »
Pendant que ma femme racontait, elle me branlait doucement, je lui ai répondu « oui, je t’aime, mon amour ». J’étais excité, à la fin elle me suçait goulument et j’ai fini par éjaculer dans sa bouche.
Une fois couchés, nous nous sommes littéralement sautés dessus et nous avons refait l’amour.
Le matin, J’ai pu voir ma femme complètement épanouie
C’était le deuxième passage à l’acte et ce n'était que le début de notre histoire.
Nous évoquions souvent cette deuxième fois ou elle avait fait l’amour avec un autre que moi. Ce fameux soir des pizzas ou Bernard avait profité de de mon absence pour la prendre sur le canapé. Elle me racontait, là encore, avoir adoré la sensation d'être remplie par une autre bite et de s'être laissée aller à ses propres envies sexuelles.
Alors je me dis qu’il faut discuter au sein de son couple afin de réveiller le coté sexe qui sommeille en chacun de nous.
A SUIVRE …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Ven 12 Juin 2020 14:23

waouh, coquine, mais oui faut discuter et surtout pas d'état d’âme la vie est trop courte, faut profiter de tout, et surtout de faire l'amour
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 16 Juin 2020 14:12

4eme histoire avec Bernard dans les dunes :
Un autre samedi après-midi, Alex et Bernard, nos deux amis passèrent à la maison pour nous dirent qu'ils allaient a la plage de l'autre cote du canal, là où la plage est tranquille et où il y a des dunes. Nous avons accepté leur invitation. Je voyais les yeux de ma femme briller d’envie.
Arrivés sur place nous choisîmes une place près de la mer dans un coin caché et tranquille et Patricia commença à s’allonger pour bronzer avec son maillot deux pièces, je me baignais de suite et revins m'allonger près d’elle. Au bout d’un moment elle me dit avoir envie de bouger et d’aller marcher un peu. Je lui donnais mon accord. Bernard voulait l’accompagner, nous savions tous les deux ce que cela voulait dire en imaginant ce qui risquait de se passer dans les dunes.
Nous restions donc, Alex et moi, regardant Bernard et Patricia s’éloigner, nous restions à discuter, et au bout d'un moment, je retournais me baigner puis je revins sur le sable et m'allongeais un peu éloigné de mon ami, en fermant les yeux, mes sentiments étaient partagés, j’étais un peu jaloux et excité en même temps. J’imaginais ma femme avec Bernard dans les dunes.
Je vis revenir environ trois quart d'heure après son départ Patricia seule qui contournât Alex assis plus loin sur le sable et vins s’asseoir près de moi. Elle m'embrassa tendrement et me dis «Ta femme vient encore de se faire remplir sa chatte !» Je la regarde et je la sens pleinement heureuse, «Regarde discrètement mon maillot, tu vas voir qu'il est mouillé dessous » je regardais et en effet il y avait une belle tache, elle me dit alors «Que veux-tu mon amour ? Que j'aille me baigner pour me laver le maillot afin que cela ne se voit pas ? Ou que je reste comme cela ?» je lui dis alors « tu as envies de quoi toi ? » elle me dit alors « Moi je veux rester ainsi la chatte peine de sperme qui s’écoule dans mon slip trempé ! Dis-moi si tu aimes que je sois ainsi ? » Me dit-elle, je lui répondis alors « Oui, c’est vrai, plus tu es provocante et plus je t'aime !» elle me dit alors «et bien je crois que tu vas m'aimer beaucoup alors !» Elle m’apprit qu’Alex et Bernard, avec qui elle avait baisé séparément, lui avaient demandé de la baiser dès que l’occasion s’en présentera. Elle me demanda si je voulais ? Je lui donnais mon accord. Je lui dis que je voulais bien qu'elle continue à les voir mais qu'elle ne m'en cache rien. Mais je lui demandais de ne pas leur dire que j'étais au courant. Elle m’embrassa.
Nous terminions notre discussion quand nos deux amis nous rejoignirent, Patricia s’était allongée sur le dos en fermant les yeux afin de s’exposer au soleil, Elle arborait une tâche humide au niveau de son entre jambe tel un trophée exposé aux yeux de nos amis. Elle était fière de se montrer ainsi ! Maintenant, Alex et Bernard n’avaient plus aucun doute sur le fait qu’ils pouvaient facilement baiser avec ma femme. Ils pensaient que je ne savais pas. Nous trainâmes encore un peu et nous avons quitté nos amis qui sont restés encore un peu sur la plage.
Arrivés à la voiture, nous nous sommes rhabillés, elle remit sa robe mais si elle enleva son soutien-gorge elle garda son slip car elle me dit ne pas vouloir ruiner son siège de voiture ce qui nous fit rire et nous sommes montés dans notre voiture.
Patricia me confirma que ces aventures lui plaisaient beaucoup. Je lui dis alors «hé bien dis donc ! Je ne sais pas si c'est eux qui ont envies ou si c'est toi ? Car je me rends compte que tu as deux amants et un mari pour s'occuper de toi et tu en redemandes encore» elle me répondit «mais j'ai vraiment tout le temps envie maintenant». Nous avions expérimenté nos fantasmes avec Alex et Bernard et nous comptions bien ne pas en rester là.
Cette situation a duré quelque temps. Jusqu’au moment où chacun d’eux a fait connaissance avec une fille. Alors ils se sont installés chacun en couple, nous avons continué à nous voir mais il ne se passait plus rien. Nous avons appris plus tard, par une confidence d’un autre ami, Éric, qu’ils s’en étaient vantés devant lui.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 16 Juin 2020 14:14

laissez un petit commentaire si ça vous a plu ...
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar Gano95 » Mar 16 Juin 2020 15:25

Ils sont cons de s’être vantés !
Avatar de l’utilisateur
Gano95
 
Messages: 234
Inscription: Jeu 14 Avr 2016 04:07
Situation: Homme
Département: Val-de-Marne
Ville: Fontenay sous bois

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mar 16 Juin 2020 17:46

Belle coquine, et belle épicurienne
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Dim 21 Juin 2020 16:37


beaucoup plus oui et vivement la suite ;)
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Lun 22 Juin 2020 14:47

5eme histoire avec Éric en co-voiturage

Nous avions déjà réalisé quelques fantasmes avec Alex et Bernard, mais ils s’étaient éloignés car ils s’étaient mis en couple chacun de leur côté, nous avons continué à nous voir mais il ne se passait plus rien.
Ma femme et moi avions pris gout aux relations sexuelles sortant de l’ordinaire. Elle m’avait avoué son envie de baiser avec un autre homme et moi je lui avais avoué mon désir de la voir dans les bras d’un autre devant moi.

L’occasion s’est présentée alors que nous devions aller en vacances dans le sud, nous avions prévu de partir en voiture en faisant étape à mi-chemin. J’avais un ami, prénommé Éric, qui souhaitait profiter de faire du co-voiturage avec nous, il était célibataire, nous avions à peu près le même Age.

Ma femme et moi avons évoqués nos envies communes afin qu'elle baise avec Éric et elle me dit : « Oui, ça me plait, je vais le faire ! »
En y repensant après coup, je pense qu’Éric aussi projetait déjà de baiser ma femme, il me le confiera plus tard car il avait appris que ma femme baisait avec Alex et Bernard, qui s’en étaient vantés devant lui.

Donc nous passons prendre Éric pour partir à ensemble. Il monte à l’arrière de la voiture et nous prenons la route. Nous passons le temps à parler, blaguer, écouter de la musique. A un moment nous nous arrêtons sur une aire de repos pour aller au WC. Puis nous repartons et le reste de la route se passe comme la première partie avant notre arrêt au WC on parle ensemble, on blague on écoute la musique.

On arrive enfin à l’hôtel ou nous avions prévu de faire étape à mi-chemin, nous allons à l’accueil pour prendre les clés de la chambre et payer. Nous n’étions pas riches à l’époque, aussi afin de faire des économies, nous avions convenu avec Éric de prendre une seule chambre pour 3 personnes, un grand lit avec un petit à côté.
Nous montons dans la chambre, afin de déposer nos affaires, Patricia s’allonge sur le lit en fermant les yeux. Je remarque qu’Éric la regarde avec intérêt tout en discutant avec moi. Nous décidons d’aller au restaurant, ma femme se relève et nous sortons de la chambre pour aller nous restaurer.

Au restaurant, nous nous asseyons à une table et Éric se lève pour aller aux WC, ma femme le suit aussitôt en me laissant seul à table, puis quelques minutes après, je les vois revenir, ma femme souriante.
C'est quand Éric va au bar acheter des cigarettes au milieu du repas, nous laissant seuls, que ma femme me raconte : « Dans les WC, les lavabos étant communs, j’ai vu qu'il me regardait, je l’ai embrassé en me collant contre lui, il a répondu à mon baiser, je suis sure qu’il est d’accord», je lui dis qu'elle a bien joué.

Puis nous rentons à l’hôtel, nous décidons de prendre chacun notre douche. Éric va se doucher le premier. Dès qu’il sort de sa douche ma femme prend sa place. En attendant nous discutons et je lui dis directement « si tu veux baiser avec Patricia, ça ne me dérange pas ! ». Il ne fut pas surpris, Il me répondit «J’en ai envie aussi ! Alex et Bernard m’avaient dit que vous étiez un couple échangistes, mais je ne savais pas si vous seriez d’accord » je lui dis « Patricia est d’accord, nous en avons parlé ensemble » il répondit « Je vais bien m’en occuper ». Ma femme sort de la douche enroulée dans une serviette qui est savamment entre ouverte sur le côté, laissant apparaitre un peu sa peau. Nous arrêtons de parler et je me précipite alors dans la douche, les laissant seuls ….
… A SUIVRE …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Lun 22 Juin 2020 16:51

a oui vivement la suite,
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 24 Juin 2020 07:32

Lorsque je sors de la salle de douche vêtu d'un caleçon, je découvre ma femme en train de prodiguer une fellation à Éric, lui debout et elle à genoux.

Tout en me faisant un clin d’œil, Éric me dit « Marc, ta femme et toi êtes un couple formidable ! Patricia me fait perdre la tête ! » Ma femme avait lâché la bite qu’elle avait dans la bouche pour me demander « ça va mon amour ? »
Je lui ai répondu « pas de problème, continuez à vous amuser ensemble devant moi».

En effet, j’étais trop content ! C’est comme si j’étais dans le film porno dont ma femme est l’actrice vedette !!

Patricia repris l’initiative, fit s’asseoir Éric sur le lit et reprit la bite, la branle frénétiquement et la met dans sa bouche. Elle suce avec envie. Elle lèche le gland, puis la verge entière, puis les couilles. Elle la branle d’une main en la suçant et de l’autre main elle lui caresse les couilles.
Éric apprécia ce que ma femme lui faisait avec sa bouche et il lui caressa les cheveux tout en gémissant et en lui disant « oui ! C’est bon ! Tu es une bonne suceuse de bite ! ».

Je me masturbais en les regardant.

Ma femme s’arrêta et dit à Éric « Allonges toi sur le lit pour continuer », elle se leva et passa devant moi, et m'embrassa en me disant « je t'aime mon amour ! ».
Moi je m’assis sur la chaise tout excité. Je voyais et j’entendais Éric et ma femme gémir sur le lit. Ils s’étaient mis en 69, chacun suçant goulument le sexe de l’autre, ils restèrent un bon moment ainsi jusqu’à ce qu’Éric demande à ma femme de se lever, il se lève lui aussi, me regarde sans rien dire, me fait un clin d’œil en souriant et s'allonge sur le dos. Il dit à ma femme « donnes-moi ta chatte, je vais la pénétrer », il lui demande « viens sur ma bite qui bande d'envie de te baiser ».

L'entendre lui parler comme ça me fait encore plus bander mais ce qui m’a fait encore plus bander c'est de voir ma tendre femme monter le chevaucher et s'empaler sur lui. C’était la première fois que je participais directement à mon cocufiage.

Éric était sur le dos, elle était à califourchon sur lui, s'empalant sur sa bite. J’étais derrière et je regardais ses merveilleuses fesses. Son bassin montait et descendait et sa vulve aspirant cette bite qui la pénétrait sous mes yeux et j'en étais terriblement excité, je bandais bien plus fort que d’habitude. Ma femme se mit à gémir de plaisir sous les coups de bite d’Éric, elle se mit a bien bouger son bassin de manière féline tandis que moi je me branlais avec plaisir de la voir prendre du plaisir.

Puis, Éric demanda à ma femme de se lever et de se placer en levrette sur le lit, elle se plaça en me regardant afin que je vois son visage, elle souriait, elle rayonnait de plaisir. Éric se mit derrière et la pénétra d'un coup en lui disant « ta chatte est trop bonne ». Il prenait beaucoup de plaisir.
Quand il commença à la limer en levrette, je regardais le visage de ma de femme qui exprimait le plaisir. Il la baisa un long moment en levrette tout en variant le rythme de ses assauts et elle finit par jouir en enfonçant son visage dans l’oreiller. Alors il se retira de ma femme et lui demanda de se coucher sur le dos, une fois qu'elle fut installée, il se plaça à côté d'elle a la hauteur de sa poitrine et se masturbe vite pendant quelques secondes et il se mit à lui déverser des jets de sperme sur ses seins tandis que moi je m’étais levé et rapproché, j'avais accélérer aussi ma masturbation et j’ai aspergé de sperme ma femme, je joui plus fort que d’habitude tellement le spectacle m'avait excité ; Patricia étala tout le sperme sur ses seins et sur son ventre, nous l’embrassons tendrement tous les deux.

Éric dit qu'il allait reprendre une douche car il avait bien transpiré.
Quand il fut parti dans la salle de douche j’admirai ma femme se reposant sur le lit avec joie et bonheur et je la caressais tout en étant fier d’être avec elle. Nous étions heureux, nous venions de réalisé notre premier triolisme ensemble et du coup un fantasme qui nous tenait à cœur. Ma femme était ravie et moi aussi.
Bien entendu, nous avons remis ça pendant cette nuit entre deux périodes de sommeil.
Le lendemain nous avons laissé Éric dans la ville où il se rendait et nous avons continué plus loin. Après nos vacances nous avons revu plusieurs fois Éric. C’était à chaque fois une explosion de jouissances, nous avons découvert que nous aimions cette situation de « ménage à trois ».

Plus tard, suite à une évolution de carrière, nous avons déménagé dans une autre région et nous nous trouvions éloignés de nos amis, puis nous avons perdu le contact. Nous avons entamé une autre page de notre vie ailleurs, et nous avons vécu d’autres histoires bien sûr.
… A SUIVRE …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 24 Juin 2020 08:17

Ces premières histoires se sont déroulées dans les premières années de notre mariage. Le mot candaulisme n’était pas encore utilisé ni le préservatif. Nous avions des fantasmes sexuels comme chacun, nous en avons longuement parlé et nous les avons expérimentés ensemble.
Par la suite nous avons utilisé le préservatif dans toutes nos rencontres.

Laissez un commentaire en réponse pour avoir d’autres histoires …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mer 24 Juin 2020 10:39

Génial, et comme toi j'ai j'ai pue admirer ma femme s'empallée sur la bite d'un pote, et faut reconnaître que c'est jouissif, hâte lire la suite
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 24 Juin 2020 17:21

Histoire avec André vendeur de voiture et sapeur-pompier :

Nous nous sommes installés dans cette nouvelle région, nous avons fait connaissance, lors d’un bal de sapeurs-pompiers avec André qui était sapeur-pompier volontaire et aussi vendeur de voiture dans un garage, nous avons changé de voiture avec son aide et nous avons fait plus ample connaissance avec lui, il avait 33 ans et était divorcé depuis peu de temps.

Un soir, nous avons invité notre nouvel ami à dîner à la maison. Nous nous connaissons tous les trois depuis quelques temps maintenant. Ma femme m’a déjà avoué avoir une attirance pour lui, je lui avais donné mon accord pour qu’elle baise avec lui, mais l’occasion ne s’est jamais présentée. Mais je remarque qu’à chaque fois que nous nous voyons, elle lui fait un peu de charme auquel il ne semble pas insensible et ce soir-là tout allait se révéler.

Le temps passe, et nous nous lançons alors dans des sujets plus intimes. André prêtait beaucoup attention à ce que disait Patricia. Plus qu’à moi d’ailleurs. J’en profitais donc pour aller faire un tour dans la cuisine. Quand je suis revenu dans la salle à manger, j’ai vu que la main d’André était posée sur celle de ma femme.

Dès lors qu’il m’a vu, il a vite retiré sa main. J’étais un peu surpris et je ne savais pas trop comment réagir face à cette scène assez inattendue, puis en une fraction de seconde, je me suis dit que c’était l’occasion d’en profiter et de provoquer ce que ma femme et moi nous souhaitions faire depuis longtemps.

Je me suis jeté à l’eau et j’ai lancé : « Voulez-vous que l’on fasse un trio ensemble ? » silence, Il ne me répond pas. Je relance : « cela me ferait plaisir de voir Patricia dans tes bras ! ». Je ne vous raconte pas l’étonnement d’André devant ma demande. Après quelques instants de silence, c’est ma femme qui vient à mon secours en disant : «Oui ! Bonne idée ! Pourquoi pas ! Es-tu d’accord André ! Dis-moi oui ! Ça me ferai plaisir !!». André finit par nous répondre après quelques instants « Oui, c’est d’accord ! Patricia me fait trop envie ! » Voilà l’affaire est conclue ! Mais il ajoute « Tu veux être cocu ?? » Je sens qu’il doute alors je lui réponds : « Oui, je veux que tu baise ma femme » afin de le rassurer.

Patricia avait envie de connaitre d’autres bites et connaissait bien mon envie de la voir baiser par un autre que moi devant mes yeux. Nous avions déjà pratiqué le triolisme avant de nous installer dans cette nouvelle région, et enfin une nouvelle occasion se présentait avec André qui rêvait de baiser ma femme mais n’avait pas envisagé une séance à trois. Au final, nous sommes tombés d’accord tous les trois.

Nous nous dirigeons alors vers le canapé pour être plus à l’aise. André et ma femme s’installent sur le canapé et moi dans le fauteuil d’en face pour bien profiter du spectacle. Ils commencent à s’embrasser comme deux affamés. Alors, il lui enlève son haut qui laisse apparaître sa poitrine ferme et rebondie. Il s’amuse alors à lui lécher les tétons chose qui, je sais, excite beaucoup ma femme. Elle se met alors à caresser sa bite, à travers le tissu de son pantalon. Puis, ma femme s’agenouille, lui baisse le pantalon, sa bite jaillit et ma femme la gobe comme une affamée qui n’avait pas vu de bite depuis des lustres. Ce qui était vrai car depuis notre déménagement elle n’avait que la mienne. Entre deux va-et-vient elle commenta d’ailleurs : «ça fait du bien de bouffer une si bonne bite !».

… A SUIVRE …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mer 24 Juin 2020 18:06

Waouh vraie épicurienne, qui sais profiter de la vie
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar pascaljean_fr » Jeu 25 Juin 2020 09:12

Quelle belle complicité et si agréablement racontée ! Bravo à vous deux pour ces initiatives coquines
Avatar par defaut homme
pascaljean_fr
 
Messages: 5319
Inscription: Ven 15 Fév 2013 15:30
Situation: Homme
Département: Paris
Ville: Paris

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 25 Juin 2020 15:02

LA SUITE :

Après quelques minutes, nous nous déshabillons. Patricia se met à quatre pattes sur le canapé offrant ainsi sa croupe à André qui enfile un préservatif et lui enfonce sa bite aussi loin qu’il le peut dans sa chatte toute mouillée. Elle fait un petit sursaut et prit rapidement beaucoup de plaisir. Je me suis assis sur le fauteuil en face afin de profiter du spectacle. J’avais une vue magnifique sur sa chatte avec la bite qui la limait Voir ma femme se faire prendre de la sorte m’excitait énormément. Plus les minutes passaient et plus le plaisir se faisait ressentir dans toute la pièce.

Je suis dans le film porno dont ma femme est l’actrice principale !!

Ensuite, ma femme s’allonge sur le dos, écarte ses jambes et prit à nouveau la bite d’André dans sa chatte qui était bien ouverte. Ses gémissements faisaient monter en moi un désir profond de la baiser à mon tour. Ma bite était bien raide, je me masturbais en les regardant. L’excitation d’André étant plus forte, il finit par éjaculer dans le préservatif bien au fond de la chatte de ma femme en poussant un râle. Puis, Il se tourne vers moi et me fait signe de venir finir ce qu’il avait déjà bien entamé. Je ne me fais pas prier et vais immédiatement pénétrer ma femme qui n’avait pas bougée. L’excitation était telle que nous finissons par jouir en même temps. J’ai alors senti tout mon sperme chaud sortir de ma bite pendant que la jouissance de Patricia faisait palpiter sa chatte. Nous sommes restés ainsi tous les trois affalés sur le canapé reprenant nos esprits, chacun goutant la situation.

Puis, nous nous sommes remis à table et avons continué notre repas. Nous étions toujours nus. La discussion roulant sur ce qui venait de se passer, chacun évoquant son point de vue. Pour André c’était nouveau et il appréciait car depuis son divorce il n’avait pas rencontré de femme, il avouait qu’il tentait de séduire ma femme qu’il trouvait attirante, afin de la baiser dans mon dos, mais maintenant il appréciait de l’avoir fait devant moi, heureux de l’aubaine. Au dessert, l’excitation était à son comble, nos deux bites dressées à nouveau, nous avons refait l’amour à ma femme.

Patricia avait un fantasme, elle rêvait depuis longtemps de faire une double pénétration, en effet nous ne l’avions pas fait avec Éric, son dernier amant, alors, elle nous a demandé de réaliser son rêve. Nous ne nous sommes pas faits priés. Nous sommes allés sur le lit dans la chambre. Je me suis allongé sur le dos. Elle s’est alors mise à chevaucher ma bite en amazone, attendant la suite. André se plaçais derrière elle, il lui introduisit d’abord un doigt avec du gel lubrifiant afin de lui détendre le sphincter et je lui écartais les fesses pour l’aider. Ensuite André enfila un préservatif et plaça sa bite tendue sur l’anus de ma femme. Puis il avança doucement. Elle semblait apprécier, la bite est rentrée facilement. Je commençais à bouger avec André dont je sentais la bite à travers la fine paroi, les deux bites remplissaient les deux orifices de ma femme. Arrivés à un bon rythme, je la sentais prendre réellement son pied. André limait de plus en plus fort. Nos mouvements étaient quasi synchros. Ma femme prenait un pied d’enfer tout comme André et moi. Un râle de jouissance … André avait joui en premier et déchargeait tout son sperme dans le préservatif bien au fond du cul de ma femme. Je le suivis quelques secondes après. Alors, Patricia fut secouée par son orgasme qui était plus intense que d’habitude. Elle était remplie de part et d’autre, dans le vagin et dans l’anus, une sensation super agréable d’après les dires de ma femme.

Ce soir là, André est rentré chez lui. Nous avons revu André pendant quelque temps, pour d’autres séances, et c’était à chaque fois un feu d’artifice. Patricia était enchantée par cette situation. Nous aimions cette situation de « ménage à trois ». André aussi d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar kusu03 » Jeu 25 Juin 2020 16:09

Superbes récites, merci pour l'écriture. C'est terriblement excitant ;)
Avatar de l’utilisateur
kusu03
 
Messages: 128
Inscription: Dim 4 Fév 2018 15:32
Situation: Homme
Département: Allier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mar 30 Juin 2020 11:13

Très belle histoire, vite la suite
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 30 Juin 2020 11:46

7eme histoire première fois au club échangiste :

Dans ces année-là, nous explorions doucement les plaisirs sexuels variés, échangisme, triolisme, elle connaissait bien mon attrait pour la partager et elle aimait en profiter. Ce qui nous excitait énormément. Nous avions André avec qui nous partagions pas mal d’expériences mais avec d’autres aussi.

Un jour, elle m'a dit vouloir aller en club échangiste pour savoir ce que ça ferait de baiser avec un inconnu. Car jusqu’à maintenant ses amants ont été préalablement nos amis .Nous prenons alors la décision d’aller dans un club échangiste le samedi soir. C’était notre première expérience dans ce genre de boite.

Alors, le samedi nous sommes allés dans une boite de nuit échangiste assez loin de chez nous en nous disant que ce serait une soirée spéciale. Elle s'habilla, bien sûr, très sexy. Lorsque nous sommes arrivés dans la boite, dont l’accès était discret et presque confidentiel, nous n’étions pas surpris car le rez-de-chaussée ressemblait à une boite de nuit normale, ce qu'elle me fit remarquer, il y avait un bar, une petite piste de danse, des tables basses et des canapés, il y avait toutefois sur le bar un vase rempli de préservatifs pour nous rappeler que nous étions dans un club échangiste, le sous-sol était destiné aux « coins câlins ».

Nous nous sommes assis au bar et un homme nous a abordés, nous avons commencé à discuter avec lui.

Puis tout en dégustant son verre, elle se laisser caresser les cuisses par l’homme qui discutait avec nous. Au bout d’un moment, voulant aller plus loin, elle me demande de descendre au sous-sol réservé aux échanges plus sexuels. Nous sommes descendus et l’homme nous a suivis. Nous avons quitté nos vêtements au vestiaire au bas des escaliers et on nous a remis un paréo.

Nous sommes rentrés dans une pièce. Il faisait un peu sombre et nous devions attendre d'habituer nos yeux. C’était une grande pièce carrée avec un double mur tout autour d’une pièce centrale de forme ronde avec une simple entrée et dans ce long couloir qui faisait le tour de la pièce ronde, il faisait noir avec juste un peu de lumière qui sortait par des trous rond à hauteur de tête nous permettant de voir ce qui se passait à l'intérieur. Dans les 4 coins il y avait un matelas. Je me mis à regarder par un trou et Patricia dans mes bras regardait par un autre trou. Il y avait derrière ce mur une femme en levrette sur un matelas qui se faisait prendre par derrière pendant qu’elle suçait un homme allongé. Excités par le spectacle de cette femme avec ses deux amants, nous restions à regarder nous caressant sans rien dire. J’étais à côté d’elle et je commençais à lui caresser les seins la sentant très réceptive, ayant visiblement envie de sexe, en la caressant, ma main a rencontré la main de l’homme du bar que la caressait aussi de l’autre côté.

Au bout de quelques minutes, je la sentais haletante et continuais de lui caresser la poitrine et l’embrassais. Alors qu'elle commençait à gémir, je pensais que c’était sous l’effet de nos caresses, je descendais une main pour lui caresser la chatte mais je fus stupéfait de constater que la main d'un homme s’occupait déjà de sa chatte.

Surpris ! Je m'écartais et regardais la main qui était passée par un trou placé plus bas et caché par un morceau de tissu ce qui fait que l'on ne le distinguait pas dans le noir. L'homme étant de l'autre cote du mur en bas nous ne pouvions pas le voir par le trou du haut caché par l'angle et occupé à regarder ce qui se passait au milieu du lit.

Alors Patricia me pris le bras et me souffle «laisse le continuer ! J’ai trop envie ! ». Je le laissais faire et j’ai repris sa poitrine que je malaxais très fort. Elle m'embrassa et se remis à gémir pour me souffler quelques seconde après «il m'ouvre ! Il va me faire jouir ! C’est bon !» je l'embrassais et me faisais violence pour ne pas aller moi aussi vers sa chatte mais elle me dit encore « laisse lui ma chatte ! Laisse-le !» et je la sentais gémir et bouger sous les coups que lui donnait ces doigts qui lui ouvraient la chatte. Je sentais qu’elle allait jouir et je descendis ma main pour lui caresser les fesses et Je fus encore surpris. Je constatais que s’il lui mettait plusieurs doigts dans sa chatte, il avait également son pouce dans son anus et le bougeait avec force. Elle me dit «il me prend de partout !» et reprenant de nouveau ma bouche elle se mit à jouir secouée de spasmes par son orgasme.

… ça n'était pas terminé …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar kusu03 » Mar 30 Juin 2020 18:50

Hmmm, la suite donne envie, vraiment ;)
Avatar de l’utilisateur
kusu03
 
Messages: 128
Inscription: Dim 4 Fév 2018 15:32
Situation: Homme
Département: Allier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Mar 30 Juin 2020 19:16

Hum un vrai régal, vivement la suite
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 1 Juil 2020 17:08

Sa jouissance terminée, elle restait dans mes bras et je la déplaçais contre l'autre mur fermé et je la pénétrais debout. Je sentais des mains autour de nous qui la caressaient partout. J'étais fort excité et elle se donnait plus que jamais, me disant : qu'elle voulait que je la baise, que je la défonce, qu'elle avait le feu dans son ventre, qu'elle voulait de la bite, qu'elle voulait se faire baiser toute la nuit ; Marchant dans son délire qui était aussi le mien, je lui répétais que j'allais la baisser, et que si elle n'avait pas assez de ma bite, j'allais la faire baiser par tous ceux qui étais là ; Et dans son excitation elle se mis à déclarer : «Oui tu vas me faire baiser ! Tu as envie de ça ! Tu veux qu'elle se fasse remplir ta femme ! Oui, tu peux m'offrir a qui tu veux ! Oui, Je suis ta pute ! Fais de moi ce que tu veux ! Fais-moi baiser !»

Alors, Je voyais qu'elle venait de franchir un nouveau pas, qu’elle venait de se lâcher et révélait ses fantasmes de pluralité masculine avec des inconnus qui la baisent. J’étais tellement excité que je me mis à jouir aussitôt en elle. Après quelques secondes l'ayant bien remplis, je me retirais d'elle et j’ai alors pris conscience que, ce petit endroit était remplis d’hommes en rut, et que ces hommes avaient tout entendu.

Alors, l’homme du bar qui nous avait suivis me poussa gentiment, je vis sa bite recouverte d’un préservatif, il prit ma place sans rien dire et je sentis dans la seconde le corps de Patricia faire un petit sursaut alors qu'il venait de la pénétrer sans plus de manière. J’étais alors sur le côté. Lorsque l’homme eu éjaculé en poussant un râle. Ma femme s’est allongée sur un matelas par terre, se faisant pénétrée par un autre inconnu en même temps qu’un autre homme lui pétrissait les seins. Il y avait trois hommes autour de nous qui attendaient leur tour, ils se comportaient très correctement. Je regardais ma femme se faire baiser et elle me disait entre deux gémissements de plaisir : «Tu regardes ta femme se faire baiser ! Ça te plait ? Elle va encore se faire remplir ! Tu es content mon amour ? Je me sens bien ! Je veux me faire baiser par tous ces hommes ? Tu veux bien ? » Et de nouveau elle se remit à jouir. Répétant qu’elle voulait encore des hommes. Alors ils se sont succédés, lorsqu’un homme se retirait, un autre prenait sa place, je vérifiais que chaque bite était bien recouverte avec un préservatif avant de pénétrer la chatte de ma femme. Et, encore elle demandait d’être baisée et de la remplir, qu'elle était une salope faite pour être baisée et défoncée et elle répétait qu'elle voulait qu'on lui remplisse sa chatte. C’était du délire ! Elle m’apprendra plus tard qu’effectivement cette situation la faisait délirer. Pour le moment, j’étais présent dans le film porno dont ma femme était l’actrice principale !!

Apres un temps que je ne saurais estimer les trois hommes l’avaient baisé chacun leur tour et ils étaient repassés plusieurs fois, ils avaient éjaculé plusieurs fois en elle et maintenant ils regardaient ma femme en se secouant leurs bites pour tenter de les réactiver mais elles restaient molles. Le jeu s’arrêta faute de joueurs. Ma femme se leva et dit aux hommes : « Merci pour tout ! C’était super ! » Et nous sortons de la pièce, certains hommes nous suivaient encore.

Nous nous sommes rhabillés, et sommes remontés au rez de chaussée. Nous avons pris un verre au bar que l’homme rencontré au début, nous avons discuté avec lui. Il complimentait ma femme et nous disions que nous étions heureux d’avoir passé un bon moment ensemble.
Alors, nous sommes sortis et nous avons repris la voiture

En arrivant à la maison, nous nous sommes jetés sur le lit. Etant encore plein d’excitation, je constatais que sa chatte étais ouverte et humide toujours en excitation. Je rentrais dans sa chatte glissante et je jouis rapidement et elle aussi, la tête pleine des images d'il y a une heure. Je lui inondais sa chatte et nous nous sommes endormis.

Au matin nous restions au lit jusqu'à dix heures, puis la prenant dans mes bras, nous avons discuté de tout ça. Son envie de plaire, mon envie de la partager, son envie de s’occuper de plusieurs sexes masculins. Elle avait découvert ses fantasmes de pluralité masculine. Elle me dit avoir eu plusieurs orgasmes et que baiser ainsi avec plusieurs hommes la mettait dans un état second qui la faisait planer. Elle avait adoré que je sois présent à regarder comment ces amants l'avaient faite jouir et que si j'avais aimé la voir se faire baiser, nous devrions renouveler l'expérience.

Ce que nous avons fait, bien sur.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 2 Juil 2020 16:07

Histoire récente dans le bureau d’Alain :

C’est une histoire récente
Nous avons posté une annonce et nous avons reçu une réponse d’un homme intéressé. Il nous avait contacté par ce site et nous l’avions rencontré une première fois dans cette pizzéria du centre commercial entre midi et deux afin de faire connaissance et de discuter chacun de nos envies. Il s’appelle Alain, âgé d’une cinquantaine d’année, Ce premier contact ayant enchanté ma femme, nous avions convenu de nous revoir pour faire l’amour dans son bureau entre midi et deux, quelques jours plus tard. En effet, nous ne pouvions plus recevoir et lui ne pouvait pas recevoir non plus.

Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés dans le magasin de lingerie pour acheter une nouvelle tenue et des sous-vêtements sexy, des bas de couleur blanche ainsi que le slip et le soutien gorge, Patricia était très excitée et moi aussi.

Le jour dit, ma femme s’était longuement préparée et avait revêtu sa tenue et ses sous-vêtements, rayonnante de joie dans la perspective du rendez-vous.
Nous arrivons à midi trente comme prévu. Notre ami nous reçoit seul dans le bureau, il referme la porte à clé afin de ne pas risquer d’être importunés, nous avons jusqu’à quatorze heures.

Il y a 3 pièces, 3 bureaux classiques, situés au 2eme étage, sans rideaux mais sans risque d’être vus de l’extérieur, moquette au sol, quelques chaises. Faire l’amour dans ce lieu insolite nous excite au plus haut point.

Après baisers et caresses échangés, Patricia commence à se déshabiller lentement, Alain lui caresse la peau découverte au fur et à mesure et quitte sa chemise et son pantalon prestement laissant apparaitre une bosse au niveau du caleçon, ma femme lui enlève le caleçon et libère sa bite et commence à la sucer, elle a déjà une bonne forme.

Pendant ce temps je me suis déshabillé et me suis assis sur une chaise afin de profiter du spectacle.

Patricia se retourne ensuite vers moi, prend mon sexe en bouche, Alain s’agenouille derrière elle et lui pénètre la chatte par derrière en levrette. Je sais que c’est la position préférée de ma femme, une dans la bouche et une dans le vagin, je vois dans ses yeux l’expression de son bonheur, elle gémit.

Nous changeons plusieurs fois de position sur la moquette, puis elle s’allonge sur le sol pendant qu’il la pénètre à nouveau, puis nous nous asseyons sur des chaises pendant qu’elle nous suce à tour de rôle, ensuite allongée sur un bureau , les jambes pendantes, la chatte offerte, elle jouit bien fort grâce un bon léchage de clitoris prodigué par notre ami, restée dans cette position, Alain enfile un préservatif et lui enfonce sa bite dans sa chatte humide et commence à limer, au bout d’un moment il jouit bien au fond du vagin de ma femme en poussant un grognement. Ce qui provoque dans le ventre de ma femme quelques spasmes de bonheur, ensuite j’ai pris sa place et j’ai joui rapidement, car je n’en pouvais plus. Ce qui provoqua encore quelques spasmes de plaisir dans le ventre de ma femme.

Nous n’avons pas vu le temps passer, nous nous rhabillons, c’est déjà l’heure de nous quitter. Embrassades, caresses et baisers avant de partir.
Ce fut la seule fois que nous nous sommes vus. Il a quitté son poste le mois suivant car il était embauché ailleurs.

D’autre part, nous avons toujours une annonce en cours sur ce site
Dernière édition par marpat13 le Jeu 2 Juil 2020 16:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 2 Juil 2020 16:09

Photos candaulisme
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message. veuillez vous CONNECTER ou vous INSCRIRE pour voir cette photos ou video candaulisme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 2 Juil 2020 16:13

je suis déçu car mon post a bientôt presque 1000 vues mais peu de commentaires.

Ma femme et moi avons vécus d'autres histoires.

Merci de laisser un commentaire pour m'encourager à les publier.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar chenapans86 » Jeu 2 Juil 2020 16:16


merci de tes recis
c'est un plaisir de l'entendre prendre du plaisir
ce serait interessant de decouvrir les tenues que porte mme pour etre excitante
Avatar par defaut homme
chenapans86
 
Messages: 153
Inscription: Dim 26 Aoû 2012 19:12
Situation: Homme
Département: Vienne

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 2 Juil 2020 16:24

Merci chenapan86 pour le commentaire.
Pour les rencontres récentes, maintenant nous faisons des photos, mais pour les rencontres anciennes, nous n'avons pas fait de photos.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar kusu03 » Jeu 2 Juil 2020 16:42

Superbe récit, et superbe vidéo ;) Merci.
Avatar de l’utilisateur
kusu03
 
Messages: 128
Inscription: Dim 4 Fév 2018 15:32
Situation: Homme
Département: Allier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar dilatateur » Jeu 2 Juil 2020 17:23

Félicitation à vous deux continuez à bien en profiter, et merci pour vos récits!
Avatar par defaut homme
dilatateur
 
Messages: 148
Inscription: Dim 14 Nov 2010 15:29
Situation: Homme
Département: Charente-Maritime
Ville: rochefort

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar Fly069 » Jeu 2 Juil 2020 23:41


Belles vidéos que tu nous livres ici !
Beaucoup passent et n'écrivent rien,c'est décourageant :mrgreen:
En attendant, ta salope, elle a l'air d'aimer vu son activité :!:
Avatar de l’utilisateur
Fly069
 
Messages: 1433
Inscription: Ven 13 Jan 2012 19:20
Situation: Couple
Département: Pyrénées-Orientales
Ville: Perpignan
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Ven 3 Juil 2020 12:17


de magnifiques récits, et une chance inouï d'avoir une belle épicurienne, mais je suis toujours surpris pas certains qualificatifs comme " salope" " putain" ou autre, alors que un mec qui vie la même chose est considéré comme "un don-Juan, un étalon,etc" mais jamais comme "salaud, ou autres mots fleuris"
Bonne continuation dans vôtre vie de grande complicité, et de bonheur,
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar elfanche » Sam 4 Juil 2020 00:02

Bonsoir,

Je viens de découvrir vos récits, c'est super excitant et très sensuel.
Hummm merci, ne vous gênez pas de continuer
Dernière édition par elfanche le Lun 26 Oct 2020 15:21, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
elfanche
 
Messages: 11
Inscription: Sam 15 Sep 2012 14:33
Situation: Homme
Département: Loire-Atlantique
Ville: Nantes

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar crosstourer » Sam 4 Juil 2020 06:57

Voilà je viens de lire tout vos récits
Merci bcq pour le partage de vos aventures
Et superbe vidéo
Vivement la suite
Avatar de l’utilisateur
crosstourer
 
Messages: 1408
Inscription: Lun 7 Nov 2016 10:24
Situation: Homme
Département: Autre
Ville: belgique

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Sam 4 Juil 2020 14:45

Merci pour vos commentaires, cela m'encourage à vous dévoiler d'autres histoires
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Sam 4 Juil 2020 15:42

Histoire avec Maxime

Un jour, Maxime m’a téléphoné car il venait en déplacement professionnel dans notre région, je l'invitais à passer à la maison afin de ne pas faire comme beaucoup de commerciaux hôtel-restaurant seul dans une zone industrielle sinistre. Nous nous étions donné rendez-vous, lui et moi dans un bar afin de bavarder. Nous discutions du temps ou on s’était connu dans une autre entreprise et dans une autre région. Il m’apprit qu’il venait de se séparer de sa femme, il était assez déçu et il ne voulait plus s’engager pour le moment. Il papillonnait de femme en femme depuis quelques mois, des aventures sans lendemain et ça lui plaisait bien.

Alors, saisissant l’occasion, je lui parlais de ma femme. Il m’avoua qu’il la trouvait attirante. Alors je lui demande s‘il accepterait de préparer une « petite surprise » à ma femme. Le sous-entendu était assez gros pour qu'il comprenne que ce serait une « surprise sexuelle » il comprit et il accepta volontiers. Trop heureux de l’aubaine, il me remercia de lui offrir ainsi ma femme. Arrivés à la maison, nous avons pris une douche et nous avons attendu tous les deux que ma femme rentre du travail.

Quand elle est arrivée, elle nous a trouvé en train de l'attendre au salon. Elle fut un peu surprise de le voir et ils se firent une bise sur les joues puis je l'embrassais. Elle alla prendre une douche et revint habillée d’une jupe noire et d’un corsage blanc.

Pendant ce temps, nous avions préparé un petit apéritif et nous l'attendions sagement au salon. Maxime nous parlait de son nouveau travail, de ses aventures de cœur, de tout et de rien. Puis, nous sommes passés à table. La conversation s'orientait sur le sexe qui semblait être la cause de la rupture de Maxime. Il nous dit : « ma femme et moi n'avions pas les mêmes attentes à ce niveau, après cinq ans de mariage, elle ne voulait pas essayer certaines choses, ce qui me frustrait énormément, moi qui adore le sexe ». « Peut-être que tu n'as pas trouvé la bonne façon de lui en parler » lui répondit Ma femme. Il dit « Non, c'est que nous n'étions pas faits l'un pour l'autre. J'espère qu'elle trouvera quelqu'un qui partage sa façon de voir le sexe ». Je laissais ma femme et mon ami repasser au salon pendant que je remplissais le lave-vaisselle dans la cuisine.

Ma femme vint me rejoindre pour me demander « veux-tu de l'aide ». - « Non, merci mon amour. Est-ce que tu passes une bonne soirée? » - « Oui, Maxime est vraiment un homme intéressant » - « Il te plait? » - « Dans quel sens? » - « Tu le trouves attirant? » - « Oui, il me plait, est ce que tu as une idée derrière la tête ? » - « On lui propose un trio ? » - « Oui pourquoi pas ? » dit-elle en m’embrassant. Donc, elle était d’accord et Maxime aussi.

Puis, nous repartons au salon dans le canapé discutant encore avec Maxime. La discussion revenait encore sur le sexe, puis il y eut un blanc dans la conversation. … Alors j’embrassais ma femme en lui caressant les cheveux d’une main et j’ai fait signe à Maxime avec l’autre main de s’approcher, trop content de l’aubaine, il entreprit de lui caresser la poitrine. Ma femme aussi n’attendait que ça. Elle se laissa faire. Je sentais qu’elle appréciait à sa respiration qui devenait plus profonde. Elle émit des petits gémissements quand je me mis à lui caresser les cuisses avec mon autre main. Puis nous avons alterné, Maxime est descendu lentement vers ses cuisses et je remontais ma main pour caresser sa poitrine. Alors Patricia dit « Oh ! C'est bon ce que vous me faites ! ».

… A SUIVRE …
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Dim 5 Juil 2020 11:44

Maxime remonta vers son entrejambes sous sa jupe et je relevais son petit haut pour mieux caresser ses seins. Maxime me lançait des regards entendus qui ne laissaient aucun doute sur le plaisir qu'il prenait à caresser ma femme, il avait sa main entre les cuisses de ma femme lui titillant le clitoris. Elle écarta les jambes pour lui laisser encore plus l'accès. Elle semblait apprécier.

Alors, ma femme se leva et nous prit par la main et nous guida vers la chambre. Elle nous embrassa chacun notre tour « Sortez-moi vos bites ! Montrez les moi ! ». Je sortis mon sexe très dur. Maxime en fit de même. Elle enleva son haut et son soutien-gorge, puis nous nous sommes déshabillés tous les trois. Nous sommes montés sur le lit. Maxime commence à embrasser la chatte de ma femme, il la lèche pendant que je lèche ses seins gonflés de désir. Elle commence à gémir. Je passe mes mains sur son ventre. Pas une seconde je n'arrête de sucer ses tétons. Maxime lèche sa vulve lisse. Elle écarte encore plus les jambes laissant un libre accès à sa chatte gorgée d'envie. Il glisse une langue sur l'entrée de ses lèvres, puis remonte vers ce clitoris gonflé de désir. Je sens qu'à ce rythme, elle va jouir rapidement. Ses mains se crispent sur nos têtes et elle jouit sous les assauts de nos langues Elle pousse un cri de plaisir.

Nous ne nous arrêtons pas. Elle attrape ma bite et la branle frénétiquement. Puis elle avale ma bite. Elle suce avec envie. Elle me lèche le gland, puis la verge entière, puis les couilles. Elle me branle d’une main en me suçant et de l’autre main elle me caresse les couilles. Maxime écarte les lèvres et sort le clitoris pour le lécher plus surement. Elle gémit, je sens qu'elle va jouir encore une fois. Je passe une main sur ses seins et elle se crispe sur ma bite. Elle jouit pour la deuxième fois. Maxime remonte et présente sa bite à la bouche de ma femme. Les deux membres à sa bouche, elle passe de l'un à l'autre, les yeux embrumés de ses deux orgasmes. Je suis le premier à jouir, les jets de sperme arrivent sur ses seins. Puis c’est au tour de Maxime de jouir et de répandre son sperme sur les seins de ma femme.

Nous faisons une pause, mon membre est ramolli. Puis nous reprenons. Je descends vers sa vulve et je lèche ses lèvres et son petit bouton. Elle est trempée et je me délecte du nectar. Je couvre son clitoris de baisers alors que je titille l’intérieur avec un doigt. Puis Je rentrai mes doigts dans son vagin détrempé. Elle gémit. Maxime caressait, léchait et malaxait ses seins. Elle se cambrait un peu plus en me laissant plus d'accès à ses deux orifices. Je jouais avec mon majeur dans sa chatte. Elle gémit.

Mon membre avait retrouvé toute sa vigueur et j'étais très excité par la vision de ma femme prenant son pied avec un autre homme. J'aimais la voir épanouie. Je continuais à lécher son clitoris et mon doigt s'affairait dans son intimité. Sur ma langue, le nectar coulait à flots. Je rentre un doigt dans son anus lubrifié par la mouille qui suintait de sa chatte. Son anus laissa entrer mon doigt. Maxime mis sa bite dans la bouche de ma femme et elle se mit à lécher le gland, puis la verge entière, puis les couilles. Maxime récupérait de la vigueur entre ses lèvres. Je jouais avec mon doigt dans son anus lubrifié. Elle prenait beaucoup de plaisir, elle nous a alors demandé de la pénétrer. J’enfonçais ma bite dans sa chatte facilement. Elle gémissait aux coups de ma bite en elle. Elle suçait Maxime au rythme de mon va et vient. Je la limais avec fougue. Sentant monter la sève, je demandais à mon ami de me remplacer.

Rapidement, il enfila un préservatif et il prit ma place. Je me suis écarté afin de profiter du spectacle de ma femme dans les bras d’un autre. Je voyais cette bite qui limait ma femme la faisant crier. Ils changèrent de position, Maxime se plaça sur le dos, elle vint à califourchon sur lui, s'empalant sur sa bite. Elle commença avec un petit rythme à faire bouger son bassin. J’étais derrière et je regardais la bite pénétrer entre ses merveilleuses fesses. Je me mis à poser un doigt sur son petit œillet puis à l’intérieur. Je sentais la bite de Maxime à travers la fine paroi. J'aimais cette sensation et je jouais avec son petit trou. Elle me dit «Oui, vas-y pénètre-moi ».

Alors, Je me plaçais derrière elle, Maxime lui écartait les fesses. Je plaçais ma bite tendue sur son anus. J'avançais doucement. Elle semblait apprécier et je m'enfonçais entièrement. Je commençais à bouger avec Maxime dont je sentais la bite à travers la fine paroi, les deux bites remplissaient ses deux orifices. Arrivés à un bon rythme, je la sentais prendre réellement son pied. Je limais de plus en plus fort, son petit cul serré me rendait fou, à ce rythme je ne tardais pas à jouir. Maxime émit des râles de jouissance. C’est presque simultanément que nous avons joui et rempli ses deux trous de sperme chaud. Elle pouvait sentir battre en elle les deux bites. Cette sensation merveilleuse que ma femme ressentie à ce moment-là déclencha sa troisième jouissance.

Après cela, nous sommes retombés sur le lit. Nous entourions ma femme tout en faisant courir nos mains sur son corps. Ma femme nous dit « ça a été, wow, vous ne pouvez pas vous imaginer comme c'était bon de se sentir remplie comme ça ! » Fatigués, nous nous sommes endormis enlacés. La nuit fut coupée d’un réveil et nous avons recommencé à baiser.

Pour finir nous avons pris le petit déjeuner ensemble et Maxime est reparti sur Rouen. Nous l’avons revu par la suite à chaque fois qu’il avait l’occasion de passer dans notre région, il dormait chez nous. Ma femme et moi étions enchantés de le revoir.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar napich » Sam 11 Juil 2020 12:40

Des récits bien sympathiques
Vous n"avez pas eu plus de détails sur les divergences d'opinion sur le sexe entre max et son ex ?
Avatar par defaut homme
napich
 
Messages: 47
Inscription: Mar 16 Oct 2018 10:33
Situation: Homme
Département: Puy-de-Dôme
Membre vip

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Dim 12 Juil 2020 06:49

La regarder prendre du plaisir sans aucune retenue avec un autre homme.

Nous avons revus souvent André, mon épouse et moi-même apprécions beaucoup d’être ensemble. Il est venu, à nouveau, Le soir, petit apéro, un bon repas et on finissait la soirée dans le salon. Nous étions complices, donc Il ne fallait pas beaucoup de temps à Patricia pour déboutonner le pantalon de notre complice et pour sortir sa verge. Elle s’activait à la sucer goulument et à lui lécher les couilles. Puis elle décidait de passer dans la chambre. Nous étions tous les trois nus, debout, Patricia au milieu, face à André et elle me tournait le dos.

André lui caressait les seins et se frottait sur elle, pour lui faire sentir sa bite bien raide et elle, elle faisait des mouvements de bassin pour mieux la sentir. Je m’agenouillais et passais ma main entre les jambes de Patricia, pour atteindre la bite d’André, elle était bien dure. Je dirigeais sa bite contre la chatte de ma femme, en imprimant des mouvements de bas en haut, son gland glissait sur la fente et le clitoris. Le moment était trop bon et nous restions comme cela pendant de longues minutes. Puis nous décidons de monter sur le lit, plus confortable.

Notre ami enfila un préservatif et entra sa bite directement dans la chatte de ma femme. Patricia poussa un soupir. Je continuais à garder ma main sur le sexe de ma femme, j’aimais sentir ce sexe dur qui faisait mouiller ma femme. Apparemment cela ne le gênait pas.

Puis, André demanda à ma femme de se placer en levrette sur le lit, elle se plaça en me regardant afin que je vois son visage. André se positionna derrière et la pénétra. Quand il commença à la limer, je regardais le visage de ma de femme qui exprimait le plaisir. Je me mis à genou face à elle pour me faire sucer puis je me suis masturbé devant ce spectacle, je voyais dans son regard un plaisir illuminé. Il la baisa un long moment dans cette position tout en variant le rythme, il la saisie par les hanches pour pouvoir mieux la pilonner et elle finit par jouir en enfonçant son visage dans l’oreiller.

Alors il se retira et lui demanda de se coucher sur le dos, une fois qu'elle fut installé, il se plaça à la hauteur de sa poitrine et se masturbe vite pendant quelques secondes pour lui déverser tout son sperme sur ses seins. Pendant ce temps je m’étais rapproché et j'avais accélérer aussi ma masturbation et j’ai déchargé des jets de sperme sur ses seins. Alors, Patricia étala nos deux spermes sur ses seins et sur son ventre, nous la caressions tendrement tous les deux. La soirée finissait ainsi car André retourna chez lui.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Dim 12 Juil 2020 06:52

illustration de ce qui nous plait
Photos candaulisme
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message. veuillez vous CONNECTER ou vous INSCRIRE pour voir cette photos ou video candaulisme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar coquina053 » Dim 12 Juil 2020 07:24

Belle photo pleine de complicité!
le cocu est un homme de goût puisque sa femme plaît aux autres.

Philippe Bouvard


Mari cocu bi passif
Avatar de l’utilisateur
coquina053
 
Messages: 165
Inscription: Jeu 10 Oct 2019 05:34
Situation: Homme
Département: Autre

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cple36 » Dim 12 Juil 2020 08:05


c'est malheureusement le cas trop souvent ... tu donnes, tu attends de l'échange et à part une minorité qui jouent le jeu la plupart consomment égoïstement ... alors un jour tu arrêtes de donner mais personne ne s'en rend compte ...

je viens de commencer à découvrir vos posts et je vais prendre le temps de les lire avec intérêt ...
récit de notre évolution misscple36-100-verges-et-quelques-chattes-t39834.html#p2036024

Ma femme est comme une invention française : c’est moi qui l’ai trouvée et ce sont les autres qui en profitent...
Avatar de l’utilisateur
cple36
 
Messages: 9331
Inscription: Lun 2 Avr 2018 09:07
Situation: Couple
Département: Cher
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar Moby » Dim 12 Juil 2020 10:40

Merci et désolé je viens de découvrir votre histoire ..
Avatar par defaut homme
Moby
 
Messages: 1977
Inscription: Lun 23 Aoû 2010 16:36
Situation: Homme
Département: Oise
Ville: IDF/PICARDIE
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Dim 12 Juil 2020 11:01


toujours aussi captivant, bonne continuation ;)
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar jenny1980 » Lun 13 Juil 2020 08:15

Je viens de découvrir vos aventures. C'est merveilleux et très excitant. N'hésitez pas à poster d'autres histoires.
Sur la vidéo, madame est très jolie et donne vraiment envie. On a l'impression d'y être. En un seul mot : encore !
Avatar de l’utilisateur
jenny1980
 
Messages: 432
Inscription: Mer 12 Juin 2013 22:05
Situation: Homme
Département: Autre
Ville: Mouscron

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar SERGIO83 » Lun 13 Juil 2020 23:30

super sympa votre couple
Avatar par defaut homme
SERGIO83
 
Messages: 385
Inscription: Mer 22 Aoû 2018 01:26
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: MARSEILLE

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Lun 20 Juil 2020 06:43

Nous formions un trio sympa qui plaisait bien à ma femme. Nous faisions souvent l’amour avec André, nous sommes restés longtemps ensemble. Il vivait seul et n’avait pas rencontré d’autre femme depuis son divorce. Notre « trio » lui convenait bien et ma femme lui suffisait bien. Se sentant en confiance, Il nous avait demandé s’il pouvait passer voir ma femme en mon absence, nous en avons parlé, c’était un de mes fantasmes, mais ma femme a refusé, ne se sentant pas encore prête à passer ce cap pour le moment. Elle n’était pas à l’aise avec cette idée.

Une année passa, l’idée fit son chemin et se sentant plus à l’aise avec l’ouverture de notre couple, ma femme a suggéré que ce serait possible de réaliser mon fantasme.

L’occasion s’est présentée quand, lors d’une des rencontres avec André, il nous informait qu’il avait trois jours de congés et qu’il n’avait rien prévu.
Lorsque nous nous sommes retrouvés seuls, ma femme me demanda de prendre trois jours de congés pour les passer en compagnie de notre ami. Je trouvais la proposition intéressante mais je ne pouvais pas m’absenter car j’avais du travail important à terminer, alors je lui dis qu’elle pouvait voir notre ami pendant que je travaillais, si elle le voulait, ça ne me dérangeait pas, c’était mon fantasme. A ma grande surprise elle acquiesça en m’expliquant qu’elle se sentait maintenant plus à l’aise qu’il y a un an.
Alors nous avons appelé André le lendemain pour lui proposer de venir passer le temps de ses congés chez nous. Nous avions une chambre d’amis, André accepta aussitôt.

Le premier soir, même chose que lors de la soirée précédente, séance tranquille avec éjaculations dans le vagin de ma femme qui avait eu un orgasme aussi.

Le lendemain matin je me levais pour aller travailler et allant dans la cuisine pour prendre mon petit déjeuner, comme convenu je réveillais André au passage pour l’inviter à aller voir ma femme. Moi je me rattraperais le soir. Dans la journée je les imaginais tous les deux, ça m’excitait.

Nous avions passé un accord, ma femme et moi, il fallait qu’elle me raconte tout en détail. C’est comme cela qu’elle m’apprit en rentrant du boulot qu’ils avaient baisé partout dans la maison, plusieurs fois dans la journée.

Nous avons pris l’apéro, puis mangé le repas et ma femme nous dit qu’elle voulait aller au lit. Alors, avant d’aller dans la chambre, petit passage à la salle de bain .Puis André passe dans sa chambre pour y ranger quelques affaires. Moi je fais le tour de la maison pour fermer à clé la porte d’entrée et celle du garage et fermer les volets, ça me prend quelques minutes puis je me dirige vers notre chambre.

Patricia était déjà couchée et m’attendait elle commença par me demander de l’excuser d’avoir baisé toute la journée. Je la rassurais mais je voyais bien qu’elle culpabilisait un peu.

Elle commença à me sucer. La porte de la chambre étant resté ouverte, André vint nous rejoindre. Alors, Je demandais à Patricia de s’asseoir sur ma bite et de sucer André en même temps. Je voyais par-dessous la bite et les couilles d’André sucés par ma femme et cela me plaisait.

Puis nous avons changé de position, ma femme toujours au-dessus de moi et André derrière Patricia. Avec mes mains j’écartais les fesses de ma femme et André comprit que je voulais qu’il la sodomise, Patricia adorait la sodomie et la double pénétration. André enfila un préservatif et appliqua du gel lubrifiant sur l’anus de ma femme, doucement il pénétrait son petit cul, elle poussait un gémissement de plaisir, j’écartais encore plus ses fesses pour bien dégager son orifice, je sentais à travers la fine paroi sa bite contre la mienne.

Je lui fis un sourire entendu avec un signe de la tête, je tenais toujours écarté les fesses de ma femme, André commença à limer de plus en plus vite sans s’arrêter, je sentais sa bite frotter contre la mienne, Patricia gémissait, je la sentais prendre réellement son pied. André limait de plus en plus fort. Puis dans un râle de jouissance André déchargeait tout son sperme dans le préservatif bien au fond du boyau de ma femme. Je le suivis dans la minute. Alors, Patricia joui à son tour et fut secouée par son orgasme. Elle était remplie de part et d’autre, dans le vagin et dans l’anus, une sensation super agréable d’après les commentaires de ma femme.

Le lendemain je partais travailler. Comme la veille je les imaginais tous les deux, ça m’excitait.

Le soir, André me raconta en détail ce qu’il avait fait à ma femme au cours de la journée, il lui avait éjaculé en plein visage et après, avec un cunnilingus, il l’avait fait jouir et ensuite, il l’avait sodomisée en levrette sur le lit. Il lui avait aussi pénétré sa chatte car il l’avait baisé dans le salon et dans sa chambre. Ces récits me faisaient bander.

Chaque soir nous faisions une nouvelle séance à trois, en utilisant toutes les possibilités que nous offrait la nature : fellations, cunnilingus, pénétrations et sodomies puis doubles pénétrations, éjaculations sur les seins, le visage etc …, Patricia prenait beaucoup de plaisir, ce qui n’était pas pour me déplaire ni à André.

Enfin ces trois jours de congés passèrent vite et à la fin André rentra chez lui.

Toutefois, nous n’avons plus recommencé cette expérience car ma femme m’avait avoué qu’elle se sentait vraiment mal à l’aise dans cette situation où je n’étais pas présent. Elle culpabilisait. Ce n’était pas son fantasme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar Moby » Lun 20 Juil 2020 09:50

Au moins elle a essayé. Joli récit en tout cas
Avatar par defaut homme
Moby
 
Messages: 1977
Inscription: Lun 23 Aoû 2010 16:36
Situation: Homme
Département: Oise
Ville: IDF/PICARDIE
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cpl06nice » Lun 20 Juil 2020 13:32

Waouh,
Un ami est venu passer une nuit chez nous, et le matin, idem suis parti au boulot et les ai laissé, ils ont baissés toute la matinée,
ne pas télécharger mes photos et ne pas les diffuser, comme personne ne respecte, plus de photos
Avatar de l’utilisateur
cpl06nice
 
Messages: 1597
Inscription: Ven 26 Nov 2010 14:54
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: sud est

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar genviecouple » Mar 21 Juil 2020 22:04

Bonsoir, Homme pour Couple dont Mari COCU, j'ai 55 ans, je suis à côté de Cannes, sympa, sain, discret, à bientôt !!!
Avatar de l’utilisateur
genviecouple
 
Messages: 68
Inscription: Ven 14 Juin 2019 21:19
Situation: Homme
Département: Alpes-Maritimes
Ville: Antibes

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 22 Juil 2020 16:13

bonjour cpl06nice et genviecouple,

nous aimons vos réponses.

Nous habitons près de Sénas dans le nord des bouches du Rhône, notre recherche actuelle va vers les hommes à proximité de chez nous qui peuvent recevoir. Toutefois, nous attendons que l'épidémie de covid19 s'estompe pour faire des rencontres.

Bises
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar IDEESSE » Sam 25 Juil 2020 22:09

Un regal vos video et le son humm
Avatar de l’utilisateur
IDEESSE
 
Messages: 464
Inscription: Dim 11 Sep 2016 18:24
Situation: Couple
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: MARSEILLE
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 1 Sep 2020 21:10

Voici une autre expérience avec André qui connaissait bien les goûts de ma femme.

Un jour, André nous propose de faire un gang-bang avec ses amis chez lui. Il nous propose un scénario ou Patricia arriverait les yeux bandés et ne connaitrait pas le nombre de participant. L’idée a tout de suite plu à ma femme, elle aimait la pluralité, elle aimait les surprises aussi, nous acceptons avec plaisir.

Le jour "J" est arrivé, nous allons chez André pour 13h30 car il avait donné rendez-vous à ses invités pour 14H00. Environ 10 minutes avant l'heure, je bandais les yeux de Patricia, elle avait mis une robe rouge et des bas noirs, sans culotte. Elle attendait, assise sur une chaise dans la chambre. Il y avait un lit au milieu, deux chaises, deux boites de préservatifs, (Il attendait combien de participants ?) et un grand vase en verre vide, les rideaux étaient tirés et ils laissaient passer une lumière douce.
Nous la laissons seule dans la chambre et André me dit dans le salon qu’Il attendait 3 invités, des amis à lui : Mickael, Kévin, Abdel.

Mickael arriva le premier, il était grand et brun, et André l'emmena directement dans la chambre. Mickael avait l’air d’avoir de l'expérience, il prit la main de ma femme et il commençait à lui parler doucement pour la rassurer, il l’avait séduit de suite, en moins de 5 minutes, ils étaient déjà en train de s'embrasser. En quelques minutes, elle avait sa bite dans la main, il était bien monté, je dirais facilement 20 cm. Patricia avait l’air d’apprécier, elle commença à le sucer toujours assise sur sa chaise.
Je restais là à regarder ce spectacle en silence.

Puis Kévin, blond, arriva avec son copain Abdel, magrébin, et André les dirigea vers la chambre. Patricia, toujours aveugle était en train de sucer goulument Mickael qui lui caressait la chatte sous sa robe. André avait demandé à Kévin et à Abdel de se taire et d’être silencieux au début, pour qu'elle ne découvre qu’au fur et à mesure de la séance le nombre de participants. Kévin et Abdel sortirent de la chambre et se déshabillèrent silencieusement dans le salon, ils revinrent, ils bandaient déjà et se sont approchés en silence du lit. Patricia senti alors ces deux bites supplémentaires à gérer.

Maintenant il y avait des mains pour la déshabiller, elle se leva afin de les aider à faire glisser sa robe. En peu de temps Patricia se retrouva nue, juste revêtue de son porte jarretelles et ses bas, elle est vraiment sexy comme ça, ils la dirigèrent sur le lit, elle s’allongea sur le dos et Mickael, après avoir enfilé un préservatif, s’est allongé sur elle, la pénètre rapidement et commence à faire des vas et viens, Kévin et Abdel se faisaient sucer par alternance car ils étaient de chaque côté de son visage agenouillés sur le lit. Alors, André et moi nous sommes déshabillés, Patricia était entourée d’hommes nus sans les voir et sans savoir combien il y en avait. Moi, je restais en retrait pour satisfaire mon côté voyeur.

Au bout de quelques minutes, Mickael avait éjaculé une première fois, il s’était relevé près du lit et nous étions tous autour du lit. Alors nous autorisons Patricia à enlever son bandeau, elle découvrait enfin les visages des participants mais elle était beaucoup plus intéressée par leurs sexes, elle s’est assise sur le lit et a fait le compte à haute voix : « 1, 2, 3, 4, 5 ».

Alors, Les bites autour d’elle tournaient entre sa chatte et sa bouche sans arrêt. A chaque fois que quelqu’un avait éjaculé dans sa chatte, il se retirait et était aussitôt remplacé par un autre. Puis il reprenait de la vigueur en voyant le spectacle et en étant sucé par ma femme. La pièce était remplie d’ondes sexuelles, c’était comme être dans un film porno dont ma femme était la vedette.

Puis, Mickael la fit mettre à quatre pattes et en me regardant, il me demandait s'il pouvait la sodomiser Patricia n'eut aucune réaction, elle était occupé à sucer une bite. Je lui confirmais qu'elle aimait la sodomie. Mickael lui mit sa bite sur son anus enduit de gel lubrifiant et il rentra sa bite en une seule fois. Patricia poussa un petit cri de surprise, jouissance ou douleur ?, je ne savais pas, mais Mickael ne se posait pas de question et il commençait à lui défoncer le cul sans ménagement, je voyais que Patricia appréciait énormément car elle enfonçait maintenant son visage dans l’oreiller afin d’être à l’écoute de ses sensations. Une fois qu’il a éjaculé, les autres sont passés chacun leur tour.

Abdel, Kévin et Mickael tournaient régulièrement puis enchainèrent les doubles pénétrations dans la chatte et dans son cul, cette pratique était le petit pêché mignon de ma femme et les gars l'avaient remarqué. Patricia se fit baiser pendant toute l’après midi, sodomie, double pénétration et fellation en permanence et elle eut plusieurs orgasmes, elle semblait aux anges, elle m’avait déjà confié précédemment que le gang-bang la mettait dans un état second qui la faisait planer. Chacun des participants éjaculèrent plusieurs fois dans son cul et dans sa chatte, ma femme était comblée. Les préservatifs usagés remplissaient le vase en verre qu’André avait posé là pour servir de poubelle. Pour elle c’était un vrai exploit sportif. A la fin ils vinrent tous ensemble lui éjaculer une dernière fois sur ses seins, Patricia adore voir le sperme et elle aime l’étaler sur sa peau.

Après la séance nous allons, nus, dans le salon pour boire un verre, et échanger sur ce que nous venions de vivre ensemble. Tout le monde était ravi. Nous nous sommes promis de nous revoir.

Nous sommes restés en contact et nous les avons revus quelquefois séparément et quelquefois ensemble.

Après ces quelques années, suite à une évolution de carrière, nous avons déménagé dans le sud Nous avons entamé une autre page de notre vie et nous nous trouvions éloignés de nos amis, puis nous avons perdu le contact. Nous avions déjà vécu beaucoup d’expériences et nous étions toujours prêts à faire de nouvelles expériences si l’occasion s’en présentait.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 24 Sep 2020 20:06

Rencontre avec Jacques

Patricia et moi avions alors une cinquantaine d’année. Elle était une superbe femme, avec du charme, avec des formes généreuses, et elle savait ce qui lui faisait plaisir. Nous étions libertins depuis longtemps, depuis le début de notre mariage. Nous avions mis en place quelques règles basées sur nos expériences plus ou moins heureuses. Mais cette fois-là, aucune règle n’a été appliquée.

Nous utilisons internet pour faire des rencontres et nous avons découvert le mot « Candaulisme » qui a l’air de nous correspondre, même si nous pratiquons aussi l’échangisme avec d’autres couples.

Nous avions fait des recherches sur un site de rencontres, et c’était la première rencontre avec cet homme « autour d’un verre » dans café afin d’échanger sur nos envies réciproques et voir si on se plaisait. Nous faisons toujours comme cela d’habitude. La rencontre se passe bien, l’homme s’appelle Jacques, une quarantaine d’années, plus jeune que nous, il est très sympa, le courant entre nous passes très bien ... Il fait rire ma femme. (Comme dit l’adage « femme qui rit est à moitié dans ton lit »).

Au bout d’une heure de discussion, nous décidons donc de nous quitter. Nous convenons de nous téléphoner le lendemain pour échanger nos avis, dire si nous continuons ou pas, c’est une de nos règles.

Nous sortons du café et il devait rentrer chez lui à pied, alors je décide de lui proposer de le raccompagner.

Il accepte, puis nous nous dirigeons vers le parking. Il monte sur le siège arrière de la voiture. Je démarre, alors il tend son bras pour caresser la nuque de ma femme, elle se laisse faire et elle a l’air d’apprécier, Il en profite pour lui caresser la poitrine.

Nous arrivons devant chez lui et il nous invite à boire un verre (c’était fatal). Nous nous regardons avec ma femme et c’est elle qui lui répond en acceptant son invitation. Nous entrons dans sa maison. Dans le salon. Jacques nous sert un verre.

Nous parlons de sexe, bien sûr. Il s’était assis près de Patricia et à un moment, il commence à lui caresser les seins, elle se laisse caresser. Je me rapproche. Lui les seins et moi l’entrejambes Je vois bien qu’elle commence à être excitée. Elle me regarde comme pour e demander mon avis ... Je lui fais oui de la tête. Alors elle se retourne vers Jacques et lui caresse la bite à travers son pantalon. Cela m’excite énormément de la voir ainsi se lâcher. Je lui caresse sa chatte pendant qu’il continue à lui masser ses seins.

Nous nous arrêtons pour respirer un peu et boire un autre petit verre. Elle reprend en lui touchant sa bite et se retourne vers moi pour en faire autant. Alors il baisse son pantalon et je descends le mien. Nos deux bites s’érigent bien raides et dures devant son visage. Elle avale d’abord la sienne et ensuite la mienne et elle alterne comme ça puis les prend toutes les en même temps. Elle se lâche complètement. Nous sommes enchantés. Pendant ce temps, nous sommes penchés sur elle, je lui caresse la chatte et Jacques lui caresse les seins. ...Elle continue à pomper. Elle est magnifique. Puis il demande à ma femme de s’allonger et lui prodigue un long cunnilingus.

Je m’écarte et m’assois sur un fauteuil pour mieux contempler ce spectacle tout en me caressant la bite.

Elle gémit fort. Au bout d’un certain temps, elle demande à être pénétrée. Il prend l’initiative del’emmèner dans sa chambre en me demandant d’attendre un peu dans mon fauteuil. (Son caractère dirigiste ?) Il la veut seule pour le moment. Patricia me regarde à nouveau pour avoir mon approbation que je lui accorde bien sûr.

Je reste dans le salon et je la regarde s’éloigner nue comme un ver, je vois son cul déambuler dans le couloir avec sa main dans la main de Jacques.

Il s’écoule quelques minutes pendant lesquelles il ne se passe rien puis j’entends Patricia depuis la chambre gémir de plaisir. J’entends des « oui encore ». Je me demande « Que lui fait-il? ». Puis j’entends un râle de mâle qui jouit.

Au bout d’un quart d’heure environ, estimant que j’avais assez attendu, je me rapproche de la chambre, la bite tendue dans la main, et j’entends des claques et Patricia qui en redemande. Je pousse la porte de la chambre et vois ma femme en levrette. Je remarque aussi un préservatif usagé sur le sol. Jacques se retourne vers moi et me regarde avec un petit sourire.

Ma femme gémit de plaisir et c’est elle qui lui réclame de continuer à lui donner des claque sur le cul, puis Jacques lui demande « Tu aimes ça la sodomie ? ». Elle lui répond « OUI ! ». Il lui lubrifie l’anus avec du gel et la pénètre doucement, elle gémit puis il s’arrête et lui demande « ça va ? » elle répond « oui vas-y ! » Alors il lui défonce le cul en faisant des vas et viens puissants et elle lui réclame de plus belle « vas-y à fond ! ». Je la regarde se faire baiser et j’adore l’entendre et la voir prendre du plaisir. Alors, je lui prends son visage entre mes mains pour la regarder dans les yeux. « Waouh c’est beau ! ».

Alors Jacques lui ordonne de prendre ma bite en bouche. Elle, sans broncher, me suce et me branle au rythme des coups de bites qu’elle prend dans son cul. Ma bite tape au fond de sa gorge. Je ne vais pas pouvoir tenir longtemps à ce rythme. Je la préviens mais elle continue à me sucer. Je lui dis « je viens » elle continue et j’éjacule dans sa bouche. Il la baise toujours. J’ai la bite qui se détend et je les regarde baiser.

Alors ma femme commence à jouir et crie son orgasme, elle me tend la main et me la serre dans un énorme spasme de plaisir. Alors, dans un râle de bête Jacques se vide dans sa capote bien au fond du ventre de ma femme. Après quelques minutes encore, Il se retire. Alors Patricia s’écroule sur le lit. Je la caresse. Nous restons ainsi tous les trois, puis Jacques dit à ma femme qu’elle a été superbe et très bonne et très salope aussi. Elle se tourne vers moi et me sourit, heureuse.

Jacques avait une tendance à être dominateur, nous acceptions de jouer avec lui mais nous l’avions informé que nous ne voulions être soumis. Il resta pendant quelques temps un bon complice de notre couple, nous avons vécu de bonnes expériences avec lui, jusqu’à ce qu’il déménage pour causes professionnelles.

A SUIVRE
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Jeu 24 Sep 2020 20:10

Ma femme adore la double pénétration
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Ven 25 Sep 2020 18:58

Photos candaulisme
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message. veuillez vous CONNECTER ou vous INSCRIRE pour voir cette photos ou video candaulisme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Ven 25 Sep 2020 18:59

adressez nous vos commentaires ...
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar fffredo69 » Ven 25 Sep 2020 19:28


bien prise en double ca rentre facile dans soon cul
Avatar de l’utilisateur
fffredo69
 
Messages: 1336
Inscription: Sam 5 Aoû 2017 00:07
Situation: Homme
Département: Gironde

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar J606017 » Sam 26 Sep 2020 05:17

Superbe post, très excitant et bien écrit!!MERCI
Avatar par defaut homme
J606017
 
Messages: 8
Inscription: Dim 7 Nov 2010 16:15
Situation: Homme
Département: Hauts-de-Seine
Ville: ile de france
Membre vip

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar cple36 » Sam 26 Sep 2020 14:18


c'est juste magnifique ...
récit de notre évolution misscple36-100-verges-et-quelques-chattes-t39834.html#p2036024

Ma femme est comme une invention française : c’est moi qui l’ai trouvée et ce sont les autres qui en profitent...
Avatar de l’utilisateur
cple36
 
Messages: 9331
Inscription: Lun 2 Avr 2018 09:07
Situation: Couple
Département: Cher
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar menthe » Dim 27 Sep 2020 10:47

Très beau récit et très bien écrit. Merci pour ce partage et cette superbe vidéo !
Avatar par defaut homme
menthe
 
Messages: 1498
Inscription: Jeu 23 Fév 2012 23:27
Situation: Homme
Département: Yvelines
Ville: Versailles

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar IDEESSE » Lun 28 Sep 2020 16:26

superbe cette prise a deux
Avatar de l’utilisateur
IDEESSE
 
Messages: 464
Inscription: Dim 11 Sep 2016 18:24
Situation: Couple
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: MARSEILLE
Membre certifier

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar james_31 » Lun 28 Sep 2020 20:49

Va falloir à toi aussi trouver un éditeur ;)
Avatar de l’utilisateur
james_31
 
Messages: 1050
Inscription: Jeu 6 Aoû 2020 15:44
Situation: Homme
Département: Haute-Garonne

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Ven 23 Oct 2020 19:15

Histoire avec Bou, jeune noir :

Nous sommes mariés, nous habitons maintenant dans la région Sud. Nous sommes libertins depuis que nous sommes ensemble, nous avons vécu plusieurs expériences avec des couples échangistes et aussi avec des hommes seuls ou à plusieurs, mais Patricia préfère finalement la pluralité masculine et moi j’aime la voir prendre du plaisir avec d’autres, j’ai découvert un jour le mot « candauliste ».

Il y a un mois, elle avait décidé de rencontrer un homme d’origine africaine, nous avons donc commencé à rechercher sur internet un partenaire, elle m’a dit qu’elle aimerait bien que je lui trouve un homme plus jeune et bien bâti, cela m’a interpellé et en même temps j’étais terriblement excité. Mais il fallait prendre tout de même des précautions. Après de longues recherches sur internet nous avons trouvé l’homme, un grand noir de 1m80 , âgé d’une trentaine d’années et habitant dans la ville voisine, près de chez nous, de plus il écrivait qu’il avait déjà pratiqué quelques rencontres de triolismes, qu’il préférait les femmes matures.

Donc, jeudi soir, nous avons pris RDV dans un café pour un 1er contact. Avant le rendez-vous, j’étais excité mais Patricia était un peu tendue, comme à chacune de nos rencontres, je l’ai rassurée en lui disant que c’était juste un verre.

Dès que nous l’avons vu nous avons été impressionnés par sa carrure et sa taille, Il était en jogging basket tee-shirt, look sportif, Il est venu à notre table, j’ai vu ma femme craquer directement sur lui dès qu’il lui a dit « bonjour ! » Avec son grand sourire, ces yeux coquins et sa voix grave. Il s’appelait Bou, c’était de diminutif de Boubacar. Nous avons discuté tranquillement pendant une heure, il ne quitta pas des yeux ma femme et lui faisait de longs sourires, il lui disait qu’il la trouvait charmante, je voyais bien qu’elle aussi était sous son charme ! On a parlé de nos envies, de l’obligation du préservatif, de la tendresse nécessaire pour ma femme. Nous projetons déjà de passer le week-end ensemble, tellement nous nous sentions en confiance.

Patricia est allée aux toilettes, il l’a suivie, je me suis posé des questions, « Pourquoi la suis-t-elle ? » Déjà je les imaginais baiser dans les toilettes ! Mais il est revenu rapidement après, je pensais donc qu’il ne c’était rien passé ! Ma femme est revenue quelques minutes plus tard, nous nous sommes alors quittés et avons pris rendez-vous pour le lendemain, vendredi soir.

Pendant le retour en voiture ma femme m’a dit qu’il lui l’avait parlé dans les toilettes et qu’il l’avait caressée en lui demandant « Embrasse-moi ». « Alors je l’ai embrassé, j’en avais envie. Ensuite il m’a dit «je voulais juste savoir, pour être sûr, que tu en a vraiment envie et que ce n’est pas ton homme qui t’oblige» » alors je l’ai rassuré sur ce sujet en lui affirmant que j’étais libre de faire ce que je voulais en accord avec toi ».

A la maison. Patricia m’a dit «je repense à Bou, c’est comme quand tu découvres tes cadeaux de Noël en avance et que tu dois attendre pour en profiter c’est frustrant !» Alors elle m’a embrassé et m’a dit : «mais peu importe mes nouveaux jouets, mon jouet préféré ce sera toujours toi»

Le lendemain, vendredi, ma femme et moi étions excités. Nous avons donc choisi un ensemble très sexy, bas noirs, string, soutien-gorge, talons haut, robe courte.

Il est arrivé comme convenu vendredi vers 19 h, je lui ai ouvert la porte, ma femme attendait dans le salon, elle s’est levée pour le saluer, il lui a fait un grand sourire, il l’a embrassé fougueusement en lui soulevant sa robe et en lui caressant les fesses, quand il s’est arrêté, il nous a dit d’une voix tendre «Je vous remercie de me recevoir comme ça». Je trouvais sympathique cette entrée en matière.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar opium » Lun 26 Oct 2020 18:54



Je viens seulement de découvrir vos récits et l'évolution de vos rencontres, merci du partage !
J'attends avec impatience la suite :)
Avatar par defaut homme
opium
 
Messages: 175
Inscription: Mer 22 Nov 2017 22:17
Situation: Homme
Département: Paris
Ville: Paris

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 27 Oct 2020 16:23

Ensuite nous sommes allés dans le salon et il s’est assis dans le canapé, ma femme s’était installé près de lui. Nous avons discuté devant un verre, nous parlions de nos envies, et, à un moment, ils se sont rapprochés et Bou a commencé à caresser la cuisse de ma femme, je restais spectateur sur le fauteuil en face du canapé, elle se laissait caressée.

Puis ma femme s’est levée pour aller en cuisine chercher un plateau qu’elle avait préparé.

Alors Bou m’a regardé et m’a dit «Es-tu vraiment prêt de me voir baiser ta femme devant toi ? », je lui ai dit « oui ! Nous pratiquons régulièrement avec des hommes seuls … », Il m’a répondu «T’est un bon cocu toi !».
Je trouvais sa réponse un peu désagréable.

Ma femme est revenue de la cuisine avec un plateau apéritif et l’a déposé sur la table du salon. Alors Bou s’est levé, a pris la main de ma femme et lui a dit «Patricia, conduit moi vers la chambre, j’ai envie de toi maintenant !» Alors elle l’a embrassé tout en lui caressant l’entre jambes et lui a dit «Viens, suis-moi !» Il l’a suivie tout en lui caressant ses fesses. Je les voyais s’éloigner, Je les ai suivis dans la foulée.

Nous sommes entrés dans la chambre, je me suis assis sur la chaise devant le lit, Bou s’est assis sur le bord du lit, il a pris les deux mains de ma femme et il l’a regardé pour lui dire « Patricia, je vais faire de toi mon jouet » elle lui a répondu «oui ! Je veux être ton jouet !».
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 27 Oct 2020 16:25

Alors, Bou lui a retiré sa robe et son string, elle restait avec ses bas, sexy. Elle lui a retiré son t-shirt et lui a embrassé et léché son torse musclé, ensuite il a retiré ses baskets et ses chaussettes, puis il a enlevé son jogging. Ma femme lui a baissé son boxer, alors sa bite jaillit. Ma femme s’est adressée alors à cette bite tendue, elle lui a dit «bonjour, je t’attendais !» et elle l’a léchée, puis embrassée sur toute sa longueur. C’était beau à voir.
C’était comme être dans le film porno dont ma femme est l’actrice principale !!

Ensuite, Patricia s’est allongée sur le lit et Bou lui a fait un long cunnilingus, elle gémissait fort. Pendant ce temps, je m’étais déshabillé, je me masturbais, j’étais excité.

Ensuite il lui a demandé de se retourner sur le lit à quatre pattes, ce qu’elle fit, il s’est couché en dessous d’elle, en glissant sa tête sous son entre jambe pour lui lécher le clitoris, elle avait relevé sa croupe, en même temps il lui a introduit un, puis deux doigts, pour lui caresser l’intérieur du vagin au point sensible. Elle était belle à voir. Son bassin remuait dans tous les sens, elle gémissait, elle a fini par jouir très fort, le visage dans l’oreiller, secouée par des spasmes de plaisir.

Elle s’est redressée et a pris le tube de gel qui était sur la table de chevet, elle lui a tendu et lui a dit «pénètre moi, j’en peux plus». Bou l’a embrassé tendrement tout en la couchant sur le dos, ensuite les jambes de ma femme se sont ouvertes en grand, il a mis du gel sur sa chatte, puis il a enfilé un préservatif et il s’est couché sur ma femme et l’a pénétré. J’étais au pied du lit ce qui m’a permis de voir la pénétration.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 27 Oct 2020 16:27

Patricia a ouvert a gémi, il s’est arrêté et lui a demandé si « ça allait ? », elle la regardé en souriant et lui a dit « oui ça vas bien ! Vas-y à fond ! », Et là j’ai pu voir les mouvements de cul de Bou. Ma femme gémissait en rythme a ses coups de reins, ses jambes s’écartaient de plus en plus, elle lui a pris les fesses entre ses mains et lui a dit « Vas-y prend moi à fond ! ».Au bout de ces quelques minutes de position du missionnaire, ils ont changé de position, elle lui est montée dessus en amazone, lui couché sur le dos, je pouvais bien voir la bite pénétrer ma femme. Bou lui caressait la poitrine en même temps. Ils gémissaient et râlaient. Moi j’étais tellement excité que je ne me touchais pas de peur de jouir trop vite, je préférais me garder l’excitation permanente.

Ensuite il lui a dit de se mettre en levrette et là j’ai vu la chatte de ma femme offerte en grand, c’était trop beau à voir. Il l’a prise en levrette, c’était très hard, un vrai marteau piqueur, j’adorais voir ce sexe tout noir, entrer et sortir à toute vitesse de la chatte de ma femme. Elle en gémissait de plaisir. Il a encore été plus vite et plus fort, alors, elle a tout de suite compris qu’il allait jouir et elle lui a dit en criant « oui … rempli moi ! » Il s’est mis à donner de gros coups de bite et il a poussé un râle comme un animal en la remplissant. Il a continué un peu puis Il s’est arrêté et il a embrassé le dos de ma femme, Il s’est retiré et il est descendu du lit.

Il a retiré son préservatif rempli de sperme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mar 27 Oct 2020 16:36

Photos candaulisme
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message. veuillez vous CONNECTER ou vous INSCRIRE pour voir cette photos ou video candaulisme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar didso77 » Mer 28 Oct 2020 08:31

elle a l'air bien mignonne ta femme
Avatar par defaut homme
didso77
 
Messages: 2611
Inscription: Mer 19 Juin 2013 19:25
Situation: Homme
Département: Seine-et-Marne

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar PennarBed » Mer 28 Oct 2020 09:54

Magnifiques histoires !
Un ravissement pour un candauliste !
Avatar de l’utilisateur
PennarBed
 
Messages: 7921
Inscription: Jeu 2 Sep 2010 10:23
Situation: Homme
Département: Finistère
Ville: Finistère Nord

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 28 Oct 2020 15:32

merci pour vos commentaires
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Mer 28 Oct 2020 15:34

Ensuite nous nous sommes couchés à trois sur le lit, Patricia contre Bou, la tête sur son torse pendant qu’il lui caressait les fesses, encore une fois j’étais excité de les voir ainsi, ma femme lui a caressé les couilles et la bite, ce qui l’a fait bander à nouveau. Il lui a murmuré un truc à l’oreille, elle lui a dit «d’accord» en lui souriant. Elle s’est remise à quatre pattes et il lui enduit l’anus de gel lubrifiant tout en la doigtant, puis il a remis un préservatif.

Je suis sorti du lit et me suis installé sur la chaise afin de profiter du spectacle. J’ai vu son gland noir contre l’anus de ma femme et il a poussé doucement. Je l’ai vu entrer petit à petit, Patricia à plaquer sa tête dans l’oreiller pour bien profiter des sensations, Il s’est arrêté de pousser et lui a dit « Est-ce que ça va ? » Elle lui a dit « Oui vas-y baise moi !». Alors il a continué à entrer sa bite entièrement dans l’anus de ma femme. Une fois au fond il s’est arrêter et s’est couché sur elle. Il l’a embrassé sur le dos il lui a dit «Merci de te donner à moi ! ». Petit à petit ma femme commençait à bouger son cul. Il a entamé des petit vas et viens et il m’a regardé et m’a fait un grand sourire.

Petit à petit, la bite de Bou faisait de long vas et viens. Patricia gémissait, il lui a tenu les fesses pour lui donner le dernier coup de reins, il a éjaculé à nouveau bien au fond de son intestin. Il est resté dedans un moment, il n’est ressortit qu’une fois son sexe tout mou. Elle s’est retournée et l’a embrassée.

Alors, elle m’attrape la bite et la branle frénétiquement, puis la gobe avec sa bouche. Elle suce avec envie. Elle me lèche le gland, puis la verge entière, puis les couilles. Elle me branle d’une main en me suçant et de l’autre main elle me caresse les couilles. Je n’en peux plus, je pars à jouir, les longs jets de sperme tombent sur ses seins.

Nous sommes sortis de la chambre et sommes venus terminé les apéritifs qu’avait préparés ma femme, nous échangions nos impressions sur ce que nous venions de vivre. Nous étions tous les trois heureux.

Bou a passé la nuit de vendredi à samedi chez nous, nous avions une chambre d’amis, je n’ai pas beaucoup dormis, j’étais souvent réveillé par le bruit de leurs ébats.

Nous nous sommes réveillés tard, nous avons pris le petit déjeuner ensemble, nous étions nus et heureux d’être ensemble, la matinée s’est passée à baiser, je n’ai pas compté le nombre de fois qu’il a baisé ma femme, Bou est plus jeune et est bien plus vigoureux que moi.

Samedi en fin d’après-midi, Bou est parti, non sans avoir baisé une dernière fois ma femme, arrivé à la porte il m’a regardé et il m’a dit «c’est super ce weekend end, j’adore ta femme, tu es un bon cocu ! C’est ce que tu voulais ? N’est-ce pas ?» - je lui ai répondu - «oui ! Et merci d’avoir été si attentionné avec elle» - Il m’a répondu «Tu as raison de la partager, une aussi bonne salope !, il faut en faire profiter un autre mec» - «Je suis disposé à revenir la voir quand tu voudras»

Je suis retourné voir Patricia qui était restée dans le lit après le dernier assaut de Bou et elle m’a dit «Je te remercie de m’avoir trouvé un amant aussi bon» - Puis nous somme endormies car fatigués de la nuit que nous venions de passer. Elle m’a réveillé avec la plus délicieuse des pipes. Je crois que j’aime encore plus ma femme.
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar micmac23 » Mer 28 Oct 2020 16:43

Très beau récit de votre aventure
Avatar par defaut homme
micmac23
 
Messages: 2194
Inscription: Sam 28 Mai 2016 14:14
Situation: Homme
Département: Autre
Ville: Liège

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar marpat13 » Ven 30 Oct 2020 11:55

Merci micmac23 pour ton commentaire.

Cela fait presque un an que nous n'avons plus fait de rencontres car nous restons prudents à cause de l'épidémie de covid19.
Maintenant nous sommes confinés à nouveau. ...
Avatar de l’utilisateur
marpat13
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 27 Juil 2017 15:33
Situation: Homme
Département: Bouches-du-Rhône
Ville: Sénas

Re: notre complicité sexuelle

Messagepar micmac23 » Sam 31 Oct 2020 23:27


Oui, je me doute, pas évident, prenez soin de vous et des autres
Avatar par defaut homme
micmac23
 
Messages: 2194
Inscription: Sam 28 Mai 2016 14:14
Situation: Homme
Département: Autre
Ville: Liège


Retourner vers Récits candaulistes

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités