Vous avez Internet dans votre chambre ?

La première fois, les fois improvisés, les expériences candaulistes insolites que vous avez vécus, ou même vos fantasmes pas encore réalisés.

Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar SmoothAndBi » Jeu 23 Juil 2020 17:48

Après un premier récit (parfaitement authentique) de mes aventures dans la forêt de Phalempin, je continue avec celui-ci, qui est lui aussi parfaitement authentique

Mon métier m'oblige à de très fréquents déplacements en France et à l'étranger. J'aime me déplacer, voir du Paris, ma chère et tendre le sait et elle sait aussi qu'il m'arrive de fréquenter certains lieux (nous avons été très actifs ensemble jusqu'à des problèmes de santé pour elle...). Pour autant, avec les innombrables nuits que j'ai passé à l’hôtel ces 25 dernières années, les aventures ne sont finalement pas si fréquentes, et du coup elles sont toujours surprenantes. Ce que je vais narrer ici m'est arrivé à Tours, il y a 2 ans, dans un hôtel situé très près de la gare (non, non, vous ne saurez pas précisément lequel ;) )

J'avais passé une vraie journée de me?*de, à me battre à résoudre des problèmes techniques sans succès. Dans ce cas, ma solution est toujours de me dire que la nuit porte conseil, pas besoin de s'obstiner inutilement. Me voici donc revenu à l'hôtel après avoir mangé rapidement, ayant surtout envie de me reposer. Il devait être 21h30 ou 21h45, je venais de consulter mes emails une dernière fois avant de fermer l'ordinateur.

Et voilà qu'on tape à ma porte. Petit détail : je venais de prendre une douche, j'étais en caleçon et tshirt pour aller m'allonger et regarder un peu la télé. Je me demande qui peut être ce casse pied qui vient me déranger, j'ouvre la porte en restant derrière vue ma tenue et je tombe nez à nez avec un homme d'une petite quarantaine d'années. Je m'attends à tout sauf à la question qu'il me pose "vous avez Internet dans votre chambre ?". Il me faut 3 ou 4 secondes pour répondre, en me demandant vraiment si cet ostrogoth sait quelle heure il est pour me demander ça. Je lui réponds que oui, je viens de lire mes emails donc ça marche, sur un ton montrant un certain agacement, j'avoue.

"Ah zut, dans notre chambre, ça ne marche pas". Honnêtement, l'idée qui vient à l'esprit c'est "qu'est ce que tu veux que ça me fasse", mais je reste poli même si je ne comprends pas pourquoi il est venu me déranger pour un problème lié à l'hôtel. La suite me fait halluciner "vous ne pourriez pas venir voir sur mon ordinateur? moi je n'y connais rien". Je suis scotché... il est pas écrit support technique sur la porte de ma chambre quand même ! Je suggère au monsieur de descendre de deux étages et d'aller voir à la réception si j'y suis (non quand même pas) et de demander de l'aide au personnel de l'hôtel. Réponse de l’intéressé "c'est à dire... en fait... vous comprenez... c'est pas facile". Je me dis qu'il se fout de moi ou que c'est ce qu'on appelle classiquement un emmerdeur.

Comme je sens que le monsieur va me les briser menues et qu'il n'a pas du tout envie de demander de l'aide à la réception, je lui dis "ok, je vais regarder, mais je ne pense pas que je vais pouvoir vous aider". Je suis donc ce monsieur dans sa chambre, et surprise quand je rentre : il n'est pas seul. C'est un couple! La dame m'accueille avec un grand sourire et un "c'est vraiment sympa, on n'arrive pas à se connecter à Internet. On vous a vu passer tout à l'heure avec votre portable, on s'est dit que vous deviez vous y connaître". Ok, ils me prennent vraiment pour un service d'assistance informatique. Restons calme.

Le monsieur ouvre alors son ordinateur, et je tombe à la renverse. Sur le navigateur web, le mec a tapé l'adresse d'un site de vidéos pornos! Il me dit carrément "vous voyez, j'arrive pas à me connecter". J'hallucine, d'autant que le monsieur me montre que les autres adresses de site qu'il souhaite consulter ne fonctionnent pas non plus. Et toutes sont des adresses de site porno. Je commence alors à expliquer au monsieur que le serveur de l'hôtel est certainement configuré pour bloquer ces sites et qu'on ne peut pas faire grand chose, et je comprends surtout pourquoi il n'avait pas trop envie d'aller parler du problème à la réception. C'est alors que la dame m'explique qu'ils adorent regarder des films X quand ils font l'amour et que ça les embête bien de ne pas avoir accès au web. Persuadés que les deux font la paire et que la dame va être aussi chiante que son mari, je me sens obligé de leur expliquer qu'il faut un point d'accès WiFi ouvert, etc... Après 5 minutes d'explications laborieuses, le monsieur percute subitement "ah mais ça peut marcher avec mon smartphone alors ?". Je sens que je vais le tuer sur place. Opération configuration du téléphone et couplage avec l'ordi. Mes casse-pieds sont enchantés de se connecter à leur site favori. Bonsoir m'sieur dame, je vais me coucher.

Je retourne dans ma chambre partagé entre l'envie d'éclater de rire après ce qui vient de se passer et l'envie de crier un bon coup pour me détendre. Sauf que. . . Moins de 20 minutes après, on frappe de nouveau à ma porte :twisted: Je vais commettre un meurtre ce soir, je le sens. . . J'ouvre la porte pensant trouver mon voisin, mais là, c'est la surprise du chef. Derrière la porte, se trouve la dame, mais cette fois dans une tenue que je qualifierais de "wow". Talons hauts, collants noirs genre dim-up, pas de culotte, les seins dans un soutien gorge minimaliste, et le haut du corps couvert par une nuisette ultra légère.

Bizarrement, l'envie de meurtre diminue d'un coup. Surtout que la dame me sort un "je suis désolée, on a oublié de vous dire merci. Je peux entrer, je ne vous dérange pas ?" J'avoue, je me sens très con derrière la porte, car entretemps, moi aussi je me suis connecté sur un site porno, surtout sachant ce que le couple en question allait faire juste à côté, et ça se voit assez bien dans mon caleçon que le film me plaisait. Et surtout, mon ordinateur est resté ouvert sur la page avec le film que j'ai juste mis en pause. Mais bon, refuser l'entrée à la dame, ça ne se fait pas non plus :lol:

N'ayant pas d'autre solution, je laisse entrer ma voisine dans ma chambre et bien entendu elle voit tout de suite ce qu'il y a sur l'écran de mon ordinateur. J'avoue m'attendre un peu à tout, mais je suis quand même surpris quand elle me demande de me rassoir sur la chaise devant mon ordinateur et de remettre le film. Je m'exécute en prenant soin de retirer mon caleçon, je m'assois de nouveau devant l'ordinateur et je me retrouve avec une bouche collée sur mon sexe quand ma visiteuse s'accroupit entre mes jambes. La situation est assez cocasse, c'est la première fois qu'on me la joue comme ça, mais je ne regrette pas.

Pendant une bonne dizaine de minutes, ma voisine de chambre s'occupe avec soin de mon sexe, puis elle me propose d'aller sur le lit. Voulant lui rendre la pareille après ces 10 minutes de plaisir qu'elle m'a donné, je tente de me glisser entre ses jambes, mais elle me demande de m'allonger et la laisser faire. Je la vois alors aller ouvrir la porte de ma chambre avant de remonter sur le lit avec moi et de me reprendre en bouche. Quelques instants après, je vois la porte de la chambre s'ouvrir et le mari entrer en souriant. Je m'attends à ce qu'il rejoigne sa femme sur le lit, mais non, il s'assoit dans la chaise que j'occupais juste avant au bout du lit et commence à se masturber en regardant sa femme.

Quelques minutes passent encore et ma gentille suceuse se retourne, m'offrant alors sa croupe en s'orientant vers son mari. Le message est on ne peut plus clair, je m'équipe rapidement d'un préservatif et je me mets en position derrière ces jolies fesses ouvertes, notant au passage que la dame semble apprécier ce qui se passe tout autant que moi, vue la brillance de son intimité. J'ai horreur des bourrins qui sautent sur leur partenaire comme des chiens sur un os, et je me prépare doucement mon gland à l'entrée du sexe humide, voulant entrer avec délicatesse. Mais à peine mon gland est-il passé entre les lèvres que la coquine se recule d'un seul coup, s'empalant sur toute la longueur de mon sexe. Les doutes que j'aurais pu avoir sur son excitation disparaissent immédiatement, vu l'aisance avec laquelle mon sexe a glissé en elle.

Je commence à faire quelques va et vient, mais la réaction de la Miss me fait comprendre que ce qu'elle veut c'est "à fond". Elle fait en effet rebondir ses fesses assez violemment sur mon bas ventre, en s'empalant à chaque fois d'un coup sec. Ok, le message est clair, elle sait ce qu'elle veut, il va falloir assurer. Pas question d'y aller doucement. Je commence donc à pistonner aussi fort que possible ce sexe et clairement, je ne me suis pas trompé, c'est bien ça qu'elle aime. Mais pour tenir la cadence longtemps aussi fort, il faut s'appeler Rocco... et c'est pas mon cas. J'ai beau faire mon possible, je sens que ça monte surtout que la Miss sait jouer des muscles vaginaux. J'agrippe les reins, tant pour m'aider à pilonner que pour avoir quelque chose sur lequel mes mains peuvent se contracter.

J'arrive à tenir quelques minutes cette cadence infernale mais je sais que je ne vais pas résister beaucoup plus longtemps. J'ai pour principe d'avertir mes partenaires quand je vais partir (capote ou pas), mais cette fois là, j'arrive juste à émettre un bruit rauque quand je veux lui dire "attends, je ne peux plus tenir". Le pire, c'est qu'elle sent clairement que je suis au bout, et elle accélère encore. Je suis incapable de tenir une seconde de plus et je commence à gicler comme un marin qui n'a pas vu la terre depuis 2 mois. J'ai la vision qui se brouille et la tête qui tourne tellement la jouissance est forte, mais j'arrive quand même à sentir que ma coquine bouge bizarrement. Elle ne se balance plus d'avant en arrière, on dirait qu'elle reçoit des décharges électriques, car elle a des sursauts. Elle a poussé ses fesses à fond contre moi, mon sexe est entièrement en elle et je le sens pulser à chaque giclée.

Nous restons immobiles ainsi quelques minutes, je commence à toucher terre à nouveau et je constate que la belle a la croupe bien relevée mais que son visage est sur le lit, le sexe de son mari en bouche. Le moment que je redoute arrive, elle se décolle de moi, et quand mon gland sort de ce vagin serré, j'ai l'impression moi aussi de prendre une décharge électrique. Je m'effondre sur les oreillers pendant que le mari s'assoit de nouveau dans la chaise. Ma visiteuse reste sur le lit, croupe offerte, en poussant de petits gémissements. Je suis au moins rassuré sur une chose, nous avons pris notre pied tous les trois, je m'en serais voulu qu'elle reste hors jeu.

Je la vois alors se relever doucement et les traces blanches au bord de ses lèvres me permettent de comprendre pourquoi la coquine n'était pas très bruyante. Elle se retourne doucement vers moi, souriante mais pas besoin d'avoir fait des études pour comprendre qu'elle retient quelque chose dans sa bouche. Son mari me regarde alors en souriant et me demande "c'est ok pour toi ?" Je comprends bien vite ce qu'il veut dire et je souris à la belle en lui offrant ma bouche. Son sourire devient encore plus radieux et elle me gratifie d'une baiser avec ce gout si particulier, alors que sa langue cherche la mienne pour répartir le liquide qu'elle n'a pas avalé.

Nous passons un moment à nous embrasser goulument, alors que son mari ressort en me remerciant. Quelques instants après, la belle coquine se lève à son tour du lit et me gratifie d'un "merci, on a passé un vrai bon moment". Je lui réponds que la réciproque est vraie et que c'est surtout elle et son mari partageur que je remercie.

Le lendemain matin, j'ai croisé le couple au restaurant pour le petit déjeuner. Pas besoin d'avoir fait médecine pour voir les cernes autour des yeux du couple. Manifestement, il a été plus endurant que moi ensuite. En prenant mon café, j'ai regardé tout autour de moi parmi les autres clients attablés en demandant si d'autres que moi avaient eu à dépanner une connexion Internet la veille.
Avatar par defaut homme
SmoothAndBi
 
Messages: 18
Inscription: Mar 21 Juil 2020 16:28
Situation: Homme
Département: Nord


Re: Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar kusu03 » Jeu 23 Juil 2020 20:55

Cocasse, mais très sympa ^^
Avatar de l’utilisateur
kusu03
 
Messages: 118
Inscription: Dim 4 Fév 2018 15:32
Situation: Homme
Département: Allier
Membre vip

Re: Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar SmoothAndBi » Jeu 23 Juil 2020 21:18



Merci. Et pourtant, aventure tout à fait authentique
Avatar par defaut homme
SmoothAndBi
 
Messages: 18
Inscription: Mar 21 Juil 2020 16:28
Situation: Homme
Département: Nord

Re: Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar onlyfs » Sam 25 Juil 2020 18:40

Quelle chance, ça ne m'est jamais arrivé. Et merci pour ce récit.
Avatar par defaut homme
onlyfs
 
Messages: 1038
Inscription: Jeu 10 Jan 2013 22:20
Situation: Homme
Département: Haute-Garonne

Re: Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar Moby » Dim 26 Juil 2020 09:16

Parfois sans chercher les très bonnes rencontres se Font ainsi
Avatar par defaut homme
Moby
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Aoû 2010 16:36
Situation: Homme
Département: Oise
Ville: IDF/PICARDIE
Membre certifier

Re: Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar SmoothAndBi » Dim 26 Juil 2020 10:58



je confirme. Il faut parfois aider un peu la chance, mais pas mal de mes rencontres "chaudes" ont été finalement des conséquences presque accidentelles (bon j'avoue, le fait d'avoir un métier qui me fait me déplacer énormément aide beaucoup aussi)

Malheureusement, l'inverse est aussi vrai et j'ai aussi eu quelques frayeurs en voulant "forcer la chance" (dont une situation dans un sauna qui aurait pu tourner au viol - le mien ! et je ne plaisante pas - avec deux individus qui avaient clairement beaucoup de mal à comprendre ce que "non" veut dire). C'est dans ces cas là qu'on se met à la place des dames qui veulent jouer et qui craignent que ça puisse dégénérer avec certains guignols
Avatar par defaut homme
SmoothAndBi
 
Messages: 18
Inscription: Mar 21 Juil 2020 16:28
Situation: Homme
Département: Nord

Re: Vous avez Internet dans votre chambre ?

Messagepar Moby » Mar 28 Juil 2020 08:37

Le risque n est jamais . J ai un couple en faite j ai presque servi d excuse pour une séparation et la compliqué à gérer
Avatar par defaut homme
Moby
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Aoû 2010 16:36
Situation: Homme
Département: Oise
Ville: IDF/PICARDIE
Membre certifier


Retourner vers Récits candaulistes

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités